CATASTROPHE NATURELLE

 

Vos rubriques

  PARTIR  
  TSUNAMI  
SE DÉPLACER  
DOUANES  
CONDUIRE  
JAPAN RAIL PASS  
JAPAN AIR PASS  
JAPON EN CHIFFRE  
  TÉLÉPHONER  
  POSTE  
  CATASTROPHE NATURELLE  
  NUMÉROS UTILES  
  SANTÉ  
  HÉBERGEMENT  
  RYOKAN  
  ARGENT  
  ACHAT  
  MEDIA  
  POIDS & MESURES  
  FÊTES & COUTUMES  
  ÉCRIRE JAPONAIS: LES OUTILS  
   

En savoir plus...

ACCUEIL
PHOTOTHÈQUE
  LEXIQUES & DICTIONNAIRES  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographie aérienne du volcan Sakura-Jima: NASA Johnson Space Center - Earth Sciences and Image Analysis (NASA-JSC-ES&IA). Pour plus d’information sur les droits d’utilisation attachés aux photographies: http://www.nasa.gov/

Photographie aérienne du typhon: NASA – Source : visibleearth.nasa.gov Pour plus d’information sur les droits d’utilisation attachés aux photographies: visibleearth.nasa.gov
 

   Généralités Que faire en cas de catastrophes naturelles? Que faire en cas de  séisme? Que faire après?
 
Généralités.

Ci-dessus, une vue aérienne du volcan Sakura-jima de l’île de Kyushu en activité.

 

Les saisons les plus propices à un voyage au Japon sont le printemps (avril-mai), et l'arrière saison (de la fin septembre jusqu'à la mi-novembre). L'été est chaud et humide, l'hiver froid et sec. Moins propice à la découverte du Japon, la saison des pluies et des typhons. La saison des pluies s'étend de la mi-juin à la mi-juillet, les précipitations remontent alors progressivement des îles méridionales vers le nord de l'archipel. La saison des typhons cours de la fin juillet à la fin octobre.

Pour en savoir plus sur le climat, les précipitations, le taux d'ensoleillement et les températures... Cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les typhons, éruptions volcaniques, glissements de terrain, séismes, tsunamis, crues...Cliquez ici

Les autorités japonaises émettent deux types d'alerte, qui sont relayées par l'ensemble des medias (télévision, radio...): (i) les avertissements (Chûihô) et (ii) les alertes à proprement parler catastrophe probable (Keihô).
Dans les deux cas la situation est dangereuse et il convient d'être vigilant. La différence entre ces deux types d'annonces réside dans le fait qu'en cas d'alerte il sera sans doute procédé à une évacuation.

La télévision:

Télévision NHK: Chaîne 1 (Sôgô).
Bulletins d’information qui peuvent être traduits en anglais lorsque votre téléviseur possède les sous-titres.

La Radio:

Inter FM à Tokyo: 76.1 MHz FM: Radio donnant des informations en sept langues dont le français.

NHK 2: Radio donnant des informations en anglais.

Téléphone portable et Internet:

- Vous pouvez consulter le site Internet de votre ambassade qui vous donnera des informations sur les démarches à suivre et des conseils utiles en cas de catastrophe naturelle. Pour obtenir les adresses utiles, cliquez ici.

- A noter pour les français et francophones le mini-site Internet pour téléphone portable de l'ambassade de France prodiguant des conseils en cas de catastrophe: ambafrance-jp.org/mobile.htm

- La société NTT DoCoMo à ouvert un service i-mode en langue anglaise accessible depuis votre téléphone portable. Ce service, accessible uniquement lors de la survenance d’un désastre et dans la zone concernée par celui-ci, vous permettra d’envoyer un message.

Pour cela cliquer sur l’"iMenu" du portail i-mode de DoCoMo puis sur "Disaster Message Board" puis "Registration". Sélectionnez ou tapez (200 caractères alphanumériques maximum)  alors votre message selon le menu contextuel proposé (voir photo ci contre). Pour enregistrer votre message cliquez sur « register ».

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site Internet de NTT DoCoMo.

- Pour obtenir des prévisions sur les risques de tremblement de terre, de tsunami ou d'irruption volcanique vous pouvez consulter le site anglophone de l'agence météorologique japonaise.

-  Enfin vous pouvez consulter et poster vos messages sur le site Internet de  Tokyoprevention (en langue française) ou dans une moindre mesure au très peut actif site "urgences-tokyo".

- L'Apple Store offre à la vente une application en langue anglaise nommée "Tsunami Tracker" rediffusant les alertes tsunami sur la zone pacifique et donne les numéros d'urgences.

 

Que faire en cas de catastrophes naturelles?

Typhon s'approchant des côtes japonaises

Sans que ces événements (typhons, éruptions volcaniques, glissements de terrain, séismes, tsunamis (津波), crues) soient quotidiens, ils ne sont cependant pas rares dans l'archipel.

En cas de catastrophe naturelle sans évacuation.

 Il est recommandé de: (i) suivre les indications des autorités locales (point de rassemblement, approvisionnement...), (ii) prendre contact avec sa famille et/ou ami(s) pour les rassurer, (iii) si nécessaire contacter les services consulaires locales de l'ambassade du pays dont vous êtes le ressortissant (France, Canada, Belgique...). Si vous êtes un ressortissant de l'Union Européenne vous pouvez présentez en cas de nécessité auprès d'une ambassade d'un pays membre de l'Union.

En cas  d'évacuation et/ou de regroupement.

 Il est recommandé de: (i) suivre les indications données par les autorités locales. (ii) Chercher à vous regrouper avec des compatriotes et/ou d'autres ressortissants européens. (iii) De dresser une liste du groupe avec le lieu du regroupement, la date,  les noms et prénoms, adresse, téléphone des personnes à prévenir, et de faire parvenir cette liste à l'ambassade de France et/ou une autre ambassade de l'Union Européenne.

Pour obtenir les adresses utiles, cliquez ici.


Que faire en cas de séisme?

Il est recommandé:

A l'extérieur :
- se mettre dans un espace dégagé (les forêts de bambous offrent de bons refuges), libre de tous bâtiments (dans les grandes villes: les parcs), arbres, poteaux électriques;
-dans la voiture, s'arrêter prudemment au bord de la route (évitez la proximité des poteaux électriques et des ponts...) et attendre à l'intérieur la fin du séisme.


A l'intérieur :
- s'éloigner des fenêtres, des murs extérieurs, de tout meuble ou objet pouvant tomber;
- s'abriter sous une table solide ou tout meuble résistant ou rester debout sous un encadrement de porte (les meubles des maisons traditionnelles japonaises n'offrent pas toujours un abri...).

Pour obtenir les adresses utiles, cliquez ici.

 

Que faire après?

En cas de secousse importante il conviendra de s'attendre à  des réplique de force moindre. Il est donc nécessaire de rester prudent et de s'éloigner des bâtiments, des murs, arbres ont pu être fragilisés.

(i) Fermer les arrivées d'eau, d'électricité et de gaz (ii) écouter la radio et suivre les consignes des autorités, si vous ne comprenez pas, car aucun flash n'est diffusé dans une de vos langues ne pas hésiter à contacter un voisin, (iii) évacuer l'immeuble en empruntant les escaliers (n'utilisez pas l'ascenseur, ni votre voiture), (iv) reprendre les indications que nous avons donné en cas de catastrophes naturelles.

Pour obtenir les adresses utiles, cliquez ici.

                                                                                                                                                                                                         ©