SANCTUAIRES FUKUOKA

 
 

Les grands sanctuaires shintô de Fukuoka.

Comment s'y rendre ?

Fukuoka est la ville la plus importante de l’île de Kyūshū (1 429 000 habitants). Kyūshū est la troisième plus grande île de l’archipel japonais. Cette ville déborde de dynamisme et de modernité. Elle n'en oublie par moins la culture et l'histoire avec de nombreux musées, des parcs dont le parc Ohori, des plages  et de nombreux restaurants permettant d'apprécier une cuisine réputée. Accessible par avion et par bateau: aéroport de Fukuoka et part de Hakata. Les centres d'informations touristiques sont situés à l'intérieur de l'aéroport et à l'intérieur de la gare JR de Kakata. Pour consulter le guide ClickJapan sur la ville de Fukuoka il suffit de cliquer ici.

 

Sanctuaire Atago: Ce petit sanctuaire est situé en haut d'une colline et offre une perspective agréable sur la baie de Hakata. Ce sanctuaire est dédié à l'esprit de la chance mais pour certains, il serait aussi consacré à la divinité de la piraterie. Peut-être fau-il y voir la proximité de la mer du Genkai. Aucune station de métro n'étant à proximité pour rejoindre ce sanctuaire vous devrez utiliser la voiture. Un parking, gratuit, est à la disposition des visiteurs.

 

Sanctuaire Hakozaki Hachiman-Gû: Le plus important de la fille de Fukuoka. Ce sanctuaire fut fondé en 923 et reconstruit en 1546. Il est consacré à l'empereur Ôjin, à l'impératrice Jingû Kôgô, à la princesse Tamayori et au kami Hachiman Dai-myôjin. Il comporte de nombreux bâtiments ainsi qu'un petit musée consacré aux invasions mongols de 1274 et 1281. Son festival annuel se tient le 15 septembre. Ce sanctuaire est à 5 minutes de marche de la station de métro Hakozaki-miya-mae et à une minute de marche de la gare JR Hakozaki.

 

Sanctuaire Kashii no-Miya: Ce sanctuaire construit dans le style architectural Kashii-zukuri était au départ un mausolée impérial. Il fut converti en sanctuaire shintô au XIème siècle. Il comporte de magnifiques arbres. Il est consacré à l'empereur Chûai, à l'impératrice Jingû Kôgô et à la divinité Sumiyoshi. Son festival à lieu au 29 octobre de chaque année. Pour vous  y rendre marchez 5 minutes depuis la gare ferroviaire de Kashiimiyamae. Adresse: 16-1 Kashii 4 chome, Higashi-ku, Fukuoka-city.

 

Sanctuaire Kushida : Ce sanctuaire est l'un des plus anciens et des plus connus de la ville de Fukuka. Sa création remonte au VIIIème siècle (757). Il est consacré au kami Ohata Nushina-mikoto. En plus de son architecture, le sanctuaire présente l'intêret de conserver un certains nombres d'objets historiques et artistiques. Il accueille et expose chaque année le char qui a victorieusement emportée la compétition du festival de Yamakasa se tenant à la mi juillet à Fukuoka. Le sanctuaire est accessible depuis les stations de métro Nakasu ou Gion.

 

Sanctuaire Suikyo Tenjin: Connu aussi sous le nom de Sugatami Tenjin, ce petit sanctuaire, qui aurait était fondé en l'an 900, a été déplacé à son emplacement actuel Kuroda Nagamasa en 1612.  Il est situé à 5 minutes à pied de la station de métro Tenjin (en face de l'immeuble ACROS).

 

Sanctuaire Sumiyoshi Myôjin:  Ce sanctuaire est dédié au kami composé des 3 fils de Susanoo no Mikoto. Ils représentent l'esprit des la mes, des coquillages et des poissons. Le sanctuaire fut restauré en 1623 dans le style architectural Sumiyoshi-zukuri. Il serait l'un des plus vieux sanctuaires de Kyûshû. Il est atteignable après 15 minutes de marche en partant de la station de métro Hakata. Addresse: 3-1-51 Sumiyoshi, Hakata-ku, Fukuoka-city. Photographie: GNU FDL V1.2 et S.

 

Sanctuaire Toka Ebisu: Ce sanctuaire est dédié à l'une des 7 divinités de la fortune. Au début du printemps et durant 4 jours un implorant festival ce tient dans ses murs. Vous atteindrez ce sanctuaire après 5 minutes de marche en partant de la station de métro Chiyo-kencho-guchi.

                                                                                                                                                                                                         ©