SANCTUAIRES DE NIKKO

 
 

Les grands sanctuaires shintô de Nikkô.

Comment s'y rendre ?

Nikkô est une ville de plus de 19 000 habitants de la préfecture de Tochiji. Nikko abrite aussi le pont Shinkyô, le Tosho-gû Treasure hall, un jardin botanique. Accessible par train: ligne JR et Tobu-Nikkô. Le centre d'information touristique est situé à l'intérieur de la gare Tobu-Nikkô.

 

 

Sanctuaire Tôshô-gû de la ville de Nikkô - JaponTôshô-gû (東照宮): Ce sanctuaire est un ancien temple bouddhiste, il est dédié au Shogun Tokugawa Ieyasu. Il a été construit en 1617. Il abrite de nombreux bâtiments superbement décorés à noter la présence d'une pagode de 5 étages reconstruite en 1818, d'une écurie sacrée et du mausolée du Shôgun (photo ci-contre). L'entrée de ce sanctuaire est située à 25 minutes de marche de la station JR de Nikkô. Il est ouvert tous les jours. L'entrée est payante.

 

Sanctuaire Futurasan de la ville de Nikkô - JaponFutarasan-jinja: Ce superbe sanctuaire est dédié aux Kami (esprit) du Mont Nantai-san (père), Mont Nyohô-san (mère) et des Monts Ômanago-yama et Komanago-yama (leur enfant). Il a été construit en 782 par le moine Shodo Shonin. L'entrée de ce sanctuaire est situé à 25 minutes de marche vers le nord de la station JR de Nikkô. Il est ouvert tous les jours. L'entrée est payante.

 

Sanctuaire Taiyuin-byô de la ville de Nikkô - JaponTaiyûin-byô: Ce sanctuaire porte le nom posthume du Shôgun Tokugawa Iemitsu. Il a été construit en 1617. Il abrite de nombreux bâtiments  et des portes superbement décorées à noter la présence d'un beffroi, d'une belle fontaine en granite. Les cendres du shogun sont conservées à l'abri des regards. L'entrée de ce sanctuaire est situé à 30 minutes de marche de la station JR de Nikkô. Il est ouvert tous les jours. L'entrée est payante.

                                                                                                                                                                                                         ©