SANCTUAIRES DE KYOTO

 
 

Les grands sanctuaires shintô de Kyôto et sa périphérie.

Comment s'y rendre ?

Kyôto est une ville de plus de 1 450 000 habitants. Accessible par Bus ou train: ligne Sanyo shinkansen. Kyôto possède 2 lignes de métro: la ligne Karasuma direction nord/sud et la ligne Tôzai direction est/ouest. Le centre d'information touristique est situé à l'intérieur de la gare de Kyôto dans le hall principal, 2éme étage, sur la droite de l'escalator.

 

 

Fushimi Inari Taisha (伏見稲荷大社): Ce sanctuaire est dédié au Kami Uko no Mitama (esprit de l'agriculture). Il fut transféré à son actuel emplacement en 816 mais sa location originaire était sur les pentes d'Inariyama ou il fut construit en 711. Pour y accéder vous devrez suivre une allée constituée de torii. Le sanctuaire principal date de 1499. Il est situé à Fushimi juste à côté de la station Inari sur la ligne JR de Nara (à deux station de la gare de Kyôto).

 

Heian-Jingû: Ce sanctuaire est dédié aux esprits des empereurs Kammu (premier de Kyôto) et Kômei (dernier empereur de Kyôto). Il fut édifié pour le mille centième anniversaire de la ville de Kyôto en 1895. Tous les ans le 3 avril à lieu une commémoration en mémoire de l'empereur Kammu. Une autre commémoration se déroule le 30 janvier  en mémoire de l'empereur Kômei. Ce sanctuaire est une reproduction en miniature de l'ancien palais impérial. Il est situé à 10 minutes de marche de la station Higashiyama sur la ligne de métro Tôzai. Photographie©JNTO

 

Shimogamo-jinja (下鴨神社): Aussi connu sous le nom de "Kamo-Mioya-jinja" (賀茂御祖神社), ce sanctuaire du VIème siècle est dédié à l'esprit du tonnerre "Kamo Wake-ikazuchi". Lié à au sanctuaire Kamigamo, situé plus au nord, ces 2 sanctuaires, patrimoine de l'humanité, sont réputés être les plus anciens du Japon. Il est implanté au milieu de la forêt primaire Tadasu no Mori (forêt de la vérité - 糺の森) localisée entre les rivières Kamo-gawa et Takano-gawa. Une source sacrée s'écoule au sein de ce sanctuaire. Le 15 mai de chaque année se tient l'Aoi Matsuri (葵祭) (défilé, archerie à cheval...).

 

Kamigamo-jinja (上賀茂神社): Aussi connu sous le nom de "Kamowakeikazuchi-jinja" (賀茂別雷神社), ce sanctuaire du VIIème siècle est dédié à l'esprit du tonnerre "Kamo Wake-ikazuchi". Lié à au sanctuaire Shimogamo, situé plus au sud, ces 2 sanctuaires, patrimoine de l'humanité, sont réputés être les plus anciens du Japon. Il est implanté entre les rivières Kamo-gawa et Takano-gawa.  Le 15 mai de chaque année se tient l'Aoi Matsuri (葵祭) (défilé, archerie à cheval...). Le bâtiment central (Haiden) fut date de 1628 et les deux monticules de sable situés devant, marquent l'emplacement de 2 arbres sacrés aujourd'hui disparus. Licence photographique: GNU FDL V1.2.

 

Yasaka-jinja (八坂神社) : Ce sanctuaire est dédié à Susanoo-no-mikoto (le dieu  de la mer). Il fut édifié entre 1654 et 1664. Un matsuri se tient pendant presque tout le mois de juillet. Les bâtiments les plus remarquables sont: le torii (鳥居) datant de 1646, la bâtisse principale (honden (本殿)) haute de 21 mètres et les portes vermillon à double battants (rômon (楼門)). Le sanctuaire est situé à 20 minutes de bus de la gare de Kyôto. Prendre les bus 100, 206 et descendre à l'arrêt Gion. Le sanctuaire se trouve à côté du parc Maruyama. Licence photographique: GNU FDL V1.2.

                                                                                                                                                                                                         ©