CHÂTEAU/OSAKA

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL histoire  
Histoire du japon  
  DRAPEAU JAPONAIS  
  HYMNE JAPONAIS  
ronin  
Empereurs  
  FAMILLE IMPÉRIALE  
1er Ministres  
Chefs de guerre  
  châteaux  
  structure des châteaux  
  grands sanctuaires  
  grands temples  
  KOFUN  
  ROYAUME DE RYÛKYÛ  
  armoirie (MON)  
  Shôgun  
  LES ShôguN TOKUGAWA  
  MIROIR  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
 

 

 

Photographie©JNTO

 

Ōsaka

Comment s'y rendre ?

 

Ōsaka est une ville de plus de 2 600 000 habitants. Ōsaka abrite un musée de céramiques orientales, le musée de la ville d'Osaka, l'un des plus grand "spa" du monde, un aquarium, le sanctuaire Sumiyoshi-Taisha... Accessible par avion: aéroport Kansai et aéroport Itami. Par train: ligne JR, sanyo shinkansen, Keihan, Nankai et Kintetsu. Le centre d'information touristique est situé à l'intérieur de la gare JR d'Osaka. Pour vous y rendre prendre la ligne de métro JR Kanjo et descendre à la station Morinomiya.

 

Donjon du château de la ville d'Ōsaka, Japon.Ōsaka-Jô : A l'emplacement du château d'Ōsaka (大坂城) existait avant 1580 le temple Ishiyama Hongan-Ji de la secte Jôdo-shinshû. C'est juste avant le siège du temple Ishiyama Hongan-Ji par Ôda Nobunaga en 1974 que les imposantes douves actuelles furent creusées. Ôda Nobunaga détruira le temple en 1580. Le château d'Ōsaka, le plus grand d’Asie en son temps, fut originellement édifié par Toyotomi Hideyoshi entre 1583 et 1586 sur les ruines du temple Ishiyama Hongan-Ji. Il fut assiégé et détruit en 1615 par la famille Tokugawa. Il fut ensuite reconstruit en 1620 par la famille Tokugawa avant d'être frappé par la foudre. Les restes du château furent ravagés par un incendie en 1868, juste avant la Restauration de l'ère Meiji, dans des affrontements opposant le Shôgunat à l’Empereur. Il fut de nouveau détruit pendant la seconde guerre mondiale. Et de nouveau, en 1947, il fut reconstruit  mais cette fois ci en béton. Les remparts sont d'origine, le donjon actuel date de 1931. L’entrée est payante. Il abrite une collection modeste d'armure et d'armes de l'époque féodale.

Pour consulter le guide ClickJapan sur la ville d'Ōsaka, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter le mini-guide ClickJapan sur la préfecture d'Osaka, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter la photothèque ClickJapan sur les palais et châteaux japonais, il suffit de cliquer ici.

                                                                                                                                                                                                         ©