IMPERATRICE TEIMEI

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL Politique  
SYSTÈME POLITIQUE  
GOUVERNEMENT  
ANCIENS GOUVERNEMENTS  
1er Ministres  
  DIÈTE  
  Empereurs  
  FAMILLE IMPÉRIALE  
  AGENCE IMPÉRIALE  
SYNDICATS  
  Constitution  
  Drapeau japonais  
  hymne japonais  
  CHRYSANTHÈME  
  AMBASSADES  
  HISTOIRE  
  RELIGION  
  ROYAUME DE RYÛKYÛ  
  armoirie (MON)  
  Shôgun  
  LES ShôguN TOKUGAWA  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

Famille impériale japonaise: Kujō Sadako, Impératrice Teimei du Japon Kujō Sadako (九条節子), Impératrice Teimei (貞明皇后, Teimei Kōgō).

Kujō Sadako née le 25 juin 1884 à Tôkyô. Elle est la fille du Prince Kujō Michitaka (九条 道孝) et de son épouse la Princesse Noma Ikuko. Kujō Michitaka (九条 道孝) était à la tête de la famille Kûjo une des 5 familles composant le puissant clan des Fujiwara. Le Clan Fujiwara était composé des familles Ichijō, Konoe, Kujō, Nijō et Takatsukasa.

Le 25 mai 1900 elle se marie au prince héritier Yoshihito (嘉仁) futur Empereur (Meiji) du Japon. Elle est son aînée de 15 années. Par ce mariage lui échoie le titre de princesse héritière. Elle ne deviendra impératrice qu’au jour de l’accession au trône de son mari.

Le 29 avril 1901, elle donne naissance à son premier enfant, un garçon, le Prince Michi. C’est la première fois depuis 1750 qu’une impératrice met au monde un enfant mâle. La succession au trône étant patrilinéaire (de mâle en mâle), afin d’assurer la continuité de la famille impériale, le couple impérial adoptait souvent l’un des enfants mâles d’une des concubines de l’Empereur.

Le couple impérial donne naissance à quatre enfants :

 

  1. Le prince Michi, futur Empereur Shōwa (Hirohito) (29 avril 1901 – 7 janvier 1989)

  2. Le prince Chichibu (Yasuhito) (26 mai 1902 – 4 janvier 1953)

  3. Le prince Takamatsu (Nobuhito) (1er mars 1905 – 3 février 1987)

  4. Le prince Mikasa (Takahito) (2 décembre 1915)

Au décès de l’Empereur Meiji, son mari accède au trône du chrysanthème. Par la même occasion Kujō Sadako devient le 30 juillet 1912 Impératrice consort du Japon. Du fait de la faiblesse physique et mentale de son mari, son influence devient déterminante dans les affaires du Japon.

L’empereur Taishô, son mari, décède le 25 décembre 1926. C’est alors son fils le Prince Michi (Hirohito) qui prend les reines du pouvoir en accédant au trône. Kujō Sadako devient alors Impératrice Douairière (kōtaigo).

Elle s’oppose alors directement à don fils et à l’entrée au Japon dans le conflit de la seconde guerre mondiale. Elle intrigue secrètement avec son troisième fils le Prince Takamatsu (Nobuhito) ( 高松宮宣仁親王) afin de faire chuter Tôjô Hideki, général de l’armée impériale, alors premier ministre du 22 juillet 1940 au 22 juillet 1944.

L’Impératrice Douairière s’éteint le 17 mai 1951 à l’âge de 66 ans au palais Ōmiya (大宮御所) de Tôkyô. Lui est alors donné à titre posthume le nom d’Impératrice Teimei. Elle est enterrée à Tôkyô au sein du mausolée impérial au côté de son mari l’Empereur Taishô. Sa sépulture porte le nom de Tama no higashi no misasagi (多摩東陵).

Source photographique: Imperial Household Agency -

                                                                                                                                                                                                         ©