EMPEREUR TAISHÔ

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL Politique  
SYSTÈME POLITIQUE  
GOUVERNEMENT  
ANCIENS GOUVERNEMENTS  
1er Ministres  
  DIÈTE  
  Empereurs  
  FAMILLE IMPÉRIALE  
  AGENCE IMPÉRIALE  
  SYNDICATS  
Constitution  
  Drapeau japonais  
  hymne japonais  
  CHRYSANTHÈME  
  AMBASSADES  
  HISTOIRE  
  RELIGION  
  ROYAUME DE RYÛKYÛ  
  armoirie (MON)  
  Shôgun  
  LES ShôguN TOKUGAWA  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

 
 

 

Source photographique: lib.utexas.edu

 

Famille impériale japonaise: Yoshihito, Prince Haru no Miya, Empereur Taishô du Japon Yoshihito (嘉仁), Prince Haru no Miya, Empereur Taishô (Taishō Tennō (大正天皇))

Troisième fils de l’Empereur Meiji et de sa concubine Yanagihara Naruko, le Prince Yoshihito naît 31 août 1879 au palais Aoyama de Tôkyô. Épouse de l’Empereur Meiji, l’impératrice Shōken (昭憲皇后), bien que n’étant pas la mère biologique du Prince Yoshihito, était, par le biais de l’adoption, officiellement reconnue comme étant la mère du prince.

Yoshihito (嘉仁) reçu officiellement de son  père le titre de "Haru-no-miya" le 6 septembre 1879.

Dans les 3 semaines suivant sa naissance le Prince Yoshihito contracte une sorte de méningite. Il porte définitivement les séquelles de cette maladie. Placé sous la responsabilité de son tuteur, le Prince Nakayama Tadayasu, chez qui il reste jusqu’en 1886, il entre en septembre 1887 à l’école primaire Gakushūin (学習院). Ses graves problèmes de santé l’empêchent de suivre une scolarité régulière.

Suite aux décès prématurés de ses trois frères aînés, il est déclaré comme héritier prétendant au trône le 31 août 1887, la cérémonie officielle d’investiture a lieu le 3 novembre 1888.

Il quitte définitivement ses études en 1894. Placé sous la responsabilité du Prince Arisugawa Takehito, il continue néanmoins à recevoir des cours particuliers au sein du palais d’Asakasa-rikyû. Le prince manifeste, en dépit de ses handicaps, une certaine habilité pour les langues (le chinois, le français…).

Le 10 mai 1900 le Prince Yoshihito se marie à Sadako Kujō. Fille du prince Prince Kujô Michitaka, de 15 années son aînée, elle deviendra la future Impératrice Teimei.

De leur union naîtra quatre enfants :

1. Le prince Michi, futur Empereur Shōwa (Hirohito) (29 avril 1901 – 7 janvier 1989)

2. Le prince Chichibu (Yasuhito) (26 mai 1902 – 4 janvier 1953)

3. Le prince Takamatsu (Nobuhito) (1er mars 1905 – 3 février 1987)

4. Le prince Mikasa (Takahito) (2 décembre 1915)

En 1906 il fit entreprendre la rénovation du palais d’Asakasa dans le style rococo. En  octobre 1907 il voyage en Corée en compagnie du Prince Arisugawa Taruhito, de l’Amiral Tógó Heihachiró et du général Katsura Taró.

Le Prince Yoshihito accède au trône le 30 juillet 1912. Il devient le cent vingt-troisième empereur du Japon et avec lui s’ouvre l’ère Taishô (大正). Selon la coutume japonaise l’empereur recevra à son décès le nom posthume de l’ère qu’il a ouvert en accédant au trône.

Depuis déjà quelques années l’état de santé de l’empereur se dégrade et ses apparitions publiques sont rares.

Profitant de la première guerre mondiale le Japon s’empare des anciennes colonies allemandes. En 1914 le Japon occupe les îles Carolines, les Palaos… avant que celles-ci soient légalement administrées par le Japon en 1920 venant recevoir mandat de la SDN.

A partir de 1919 l’empereur n’est plus à même d’assumer ses fonctions. En 1921, Hirohito (裕仁) son fils est déclaré régent (Sesshō (摂政)). Bien que favorable au renforcement du système impérial, l’Empereur se montre sur la scène intérieure plutôt libéral et s'adresse facilement à ses sujets. Son règne coïncide avec une période de croissance économique et cela en dépit de la première guerre mondiale et du grand tremblement de terre du Kantô de 1923. En 1925 il reçoit favorablement l’idée du suffrage universel.

L’Empereur décède d’infarctus du myocarde dans son palais de Hayama situé dans la préfecture de Kanagawa  le 25 décembre 1926 à 1 heure 25. Avec lui s’achève l’ère Taishô. L’Empereur n’est plus alors désigné que sous le nom d’Empereur Taishô.

                                                                                                                                                                                                         ©