CHÂTEAU/TOKYO

 
 

Comment s'y rendre ?

Tokyo est une ville capitale de 12 000 000 d'habitants. Son nom d'origine est Edo. Cette ville fut rebaptisée Tokyo en 1868. C'est aussi la date à laquelle elle devint la capitale du Japon. Accessible par train et par avion: Aéroport de Narita à 60 Km au Nord-est ou aéroport de Haneda à 20 Km au sud. Les centres d'information touristique sont situés entre autre à l'intérieur de l'aéroport de Narita et au Tokyo international forum.

 

Château Edo et parc Chidorigafuchi à Tôkyô, JaponEdo-jô (江戸城) aussi appelé Chiyoda-jô: Le premier édifice bâti à l'emplacement de l'actuel palais impérial était la résidence du guerrier Edo Shigetsugu. Les terres du clan Edo passèrent ensuite sous le contrôle de Ôta Dôkan (太田道灌 (1432-1486)). En lieu et place de l'ancienne résidence du clan Edo, Ôta Dôkan fit construire un château en 1457. Le château passa ensuite entre les mains du clan Hôjô avant de revenir à Tokugawa Ieyasu (徳川 家康 (1543 – 1616)). Suite à la bataille de Sekigahara  en 1600, ce dernier devint le nouvel homme fort du Japon. Il fit alors du château d'Edo le siège de son administration. Commencé dès 1593 les travaux furent achevés par le troisième shôgun, Tokugawa Iemitsu, en 1636. Tous les descendants de Tokugawa Iemitsu  agrandirent ce château et il devint le plus vaste édifice du monde. Au plus fort de la construction on dénombra jusqu'à 300 000 ouvriers. En 1867 lors de la capitulation du shogounat des Tokugawa face aux forces impériales, le château devint une propriété impériale. En octobre 1868, il fut renommé château de Tôkyô puis château impérial (皇城, Kōjō) le 23 octobre 1869. C'est à cette date que l'Empereur Meiji prit possession des lieux.

Le 5 mai 1873 le château fut la proie des flammes. Cet incendie détruisit les parties les plus anciennes du château. En 1888, fut entreprit, sur une autre partie du site, la construction de nouveaux édifices, afin d'accueillir le nouveau palais impérial.

Le palais impérial fut entièrement détruit pendant la seconde guerre mondiale. Il ne reste plus du château initial que les douves, deux tourelles et deux portes.

Composition du palais impérial.

Même s'il reste d'une superficie impressionnante le palais impérial actuel est d'une taille beaucoup plus modeste que le château d'origine. Il est possible de diviser le site qu'occupait le palais impérial d'origine en 6 parties distinctes ainsi nommées: Honmaru (本丸), Ninomaru (二の丸), Sannomaru (三の丸), Nishinomaru (西の丸), Fukiage (吹上) et Kitanomaru (北の丸).

Honmaru: correspond à la partie central du palais et au lieu de résidence des Shogun Tokugawa. A l'origine les bâtiments du Honmaru s'étendaient sur 33 000 m2. Ils furent l'objet de nombreux incendies mais toujours reconstruits (à l'exception du donjon et du palais principal). Il ne subsiste aujourd'hui que très peut des édifices d'origines. A titre d'illustration il existe encore du château d'Edo d'origine la salle Ishimuro ayant sans doute servi de lieu de stockage, la place défensive Fujimi-tamon et la tour défensive Fujimi-yagura.

Ninomaru: Correspond à la partie située à l'est du Honmaru. Un palais y fut édifié en 1639 pour les héritiers de la famille Tokugawa. Il ne subsiste aujourd'hui plus rien de ce palais. Le ninomaru était entouré de  7 donjons, de corps de garde et d'une dizaine de portes.

Sannomaru: Situé à l'extrême est du site impérial, c'est ici que se trouvait l'entrée principal (Ōte-mon - 大手門) du château lors du règne de Tokugawa Hidetada (徳川 秀忠 (1579 -1632)). Les visiteurs peuvent aussi apercevoir à l'angle du mur d'enceinte extérieur la tourelle défensive tatsumi-yagura.

Nishinomaru: Situé à l'ouest du Honmaru, cet espace accueillait les membres de la famille Tokugawa retirés du pouvoir et leur parenté. L'ensemble de ces palais et résidences furent réduits en cendre à plusieurs reprises. Le dernier incendie eut lieu en 1873. Depuis cette date le palais du Nishinomaru n'a jamais été reconstruit.

Fukiage: Suite à l'important incendie de 1657, cette partie du site impérial a été conçue comme coupe feu les édifices du palais.

Kitanomaru: Situé au nord du Honmaru, cette partie abritait autrefois un jardin médicinal et certains édifices destinés à héberger des membres de la famille Shogunal. Cette partie correspond aujourd'hui au parc public Kitanomaru.

 La famille impériale vit toujours dans l'enceinte du palais. Il est ouvert au public deux fois par an : le jour du nouvel an et à l’anniversaire de l’Empereur. Pour vous y rendre descendez à la station Otemachi en prenant les lignes de métro Chiyoda, Tozai, Marunouchi, Hanzomon ou Mita.

Pour consulter le guide ClickJapan sur la ville de Tôkyô, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter le mini-guide ClickJapan sur la préfecture de Tôkyô il suffit de cliquer ici.

Pour consulter la photothèque ClickJapan sur les palais et châteaux japonais, il suffit de cliquer ici.

                                                                                                                                                                                                         ©