CHÂTEAU/NAHA

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL histoire  
Histoire du japon  
  DRAPEAU JAPONAIS  
  HYMNE JAPONAIS  
ronin  
Empereurs  
  FAMILLE IMPÉRIALE  
1er Ministres  
Chefs de guerre  
  châteaux  
  structure des châteaux  
  grands sanctuaires  
  grands temples  
  KOFUN  
  ROYAUME DE RYÛKYÛ  
  armoirie (MON)  
  Shôgun  
  LES ShôguN TOKUGAWA  
  MIROIR  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo ©Okinawa Convention & Visitors Bureau/©JNTO

 

Naha

Comment s'y rendre ?

Naha (île d’Okinawa) est une ville de plus de 310 000 habitants. Naha abrite le sanctuaire Sogen-ji, la route pavée Kinjocho, le commodore Perry Mémorial, l’Okinawa prefectural Museum... Accessible par avion et par bateau: le trajet prend 2h15 de Tokyo à Naha en avion et plus de 44h par bateau. C'est une question de choix (et de budget)! Le centre d’information touristique se trouve dans la rue Kokusai-dori.

 

Shuri, le château de la ville de Naha, okinawa, japonShuri-jô : le château fut édifié en 1422 par le roi Shô Hashi qui avait renversé le roi d’Okinawa. Il devint par la suite le lieu de résidence des rois d’Okinawa et le centre du royaume de Ryûkyû. En effet la famille Hashi fut battue par le roi Shô-en en 1470. Cette famille demeura au pouvoir jusqu’en 1879. Ce château fut détruit pendant la seconde guerre mondiale par l’armée américaine car l’armée impériale japonaise en avait fait son quartier général. Il fut reconstruit en 1958. L'entrée du château est payante.

Visite du château pas à pas:

Le hall Seiden : C’est le bâtiment le plus important du château. C’est dans ce lieu que les cérémonies officielles était tenues. Le style architectural du bâtiment résulte du mélange d’influences notamment chinoises et locales.

Nanden : ce bâtiment est situé à droite du hall Seiden juste en face du hall Hokuden. Il est édifié dans un style purement japonais. Il servait de salle de réception pour les membres du  clan de Satsuma (Japon).

Hokuden : ce bâtiment à un étage abritait une administration et accueillait les envoyés de la cour chinoise. Ce bâtiment donnant sur une immense cour est situé face au Nanden.

La porte Kankaimon : Cette porte donnant au cœur du château ne pouvait être franchi que par le roi, sa cour et certains hauts dignitaires étrangers. Construite en pierre, le style d’arche utilisé est typiquement chinois. Elle est surplombée de tours en bois et de tuiles rouges vernis.

La porte Shureimon : Endommagée lors de la seconde guerre mondiale, elle fut reconstruite quasiment juste après la fin du conflit. Elle porte la marque de l’influence chinoise et japonaise sur l’archipel d’Okinawa. Elle est surplombée d’un double toit aux tuiles rouges.

La porte Sonohyan-Utaki : utilisant uniquement des pierres d’Okinawa, cette porte était empruntée par le souverain du royaume de Ryûkyû lorsqu’il allait prier chaque matin.

Les portes Zuisenmon et Roukokumon : ce sont respectivement les 2ème et 3ème portes du château de Shuri. Ces deux portes sont architecturalement  assez similaires. La porte Zuisenmon se distingue par la présence d’une fontaine. La porte Roukokumon abritait autrefois une horloge à eau. Au-delà de ce point tous les dignitaires et membres de la cour devait marcher à pied.

La porte Koufukumon : reconnaissable par sa double toiture de tuiles rouge. Elle séparait deux administrations. L’administration située du côté était dédiée aux lois et autre démarches administratives. Cette située du côté ouest gérée les temples bouddhistes et les sanctuaires.

La porte Kobikimon : donnant vers l’extérieur, elle était utilisée afin de convoyer l’ensemble des matériaux nécessaires à la construction et l’entretien du château de Shuri.

La porte Houshinmon : cette porte composée de trois entrées est la dernière avant d’atteindre le hall Seiden. L’entrée du milieu était réservée au roi, aux hauts dignitaires et aux invités de marque.

La porte Kyukeimon : cette porte, composée d’une arche surplombée d’une tourelle recouverte de tuiles rouges, était empruntée par les femmes de la cour.

Pour consulter la photothèque ClickJapan sur les palais et châteaux japonais, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter le mini-guide ClickJapan sur la ville de Naha, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter le mini-guide ClickJapan sur l'île d'Okinawa, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter la page dédiée à la préfecture d'Okinawa, il suffit de cliquer ici.

                                                                                                                                                                                                         ©