CHÂTEAU/FUSHIMI

 
 

Château de la ville de kyôto

Comment s'y rendre ?

Kyôto est une ville de plus de 1 450 000 habitants. Accessible par Bus ou train: ligne Sanyo shinkansen. Kyôto possède 2 lignes de métro: la ligne Karasuma direction nord/sud et la ligne Tôzai direction est/ouest. Le centre d'information touristique est situé à l'intérieur de la gare de Kyôto dans le hall principal, 2éme étage, sur la droite de l'escalator. Kyôto abrite un château bien plus célèbre encore, le château de Nijô. Pour en savoir plus cliquez ici.

 

Château de Fushimi de la ville de Kyôto au JaponFushimi-Jô (伏見城): Ce château est aussi connu sous le nom de Momoyama-jō (桃山城). Il fut bâti entre 1592 et 1594 à la demande de Toyotomi Hideyoshi (豊臣 秀吉). Plus de 20 000 hommes contribuèrent à sa construction. Sous une apparence austère le château abritait des trésors de luxe et de raffinement. En effet la bâtisse n'avait aucune vocation militaire mais devait servir comme demeure à Toyotomi Hideyoshi (豊臣 秀吉) lorsque celui-ci se retirerait des affaires. Cette ainsi que la salle dédiée à la cérémonie du thé était entièrement recouverte de feuilles d'or. En 1596 le château fut entièrement détruit par un tremblement de terre. En 1598 Toyotomi Hideyoshi décède.

Les terres sur lesquelles les ruines du château reposaient passèrent alors aux mains de Torii Mototada (鳥居元忠 (1539 - 1600)). Ce dernier le reconstruisit. Torii Mototada était un samouraï vassal de Tokugawa Ieyasu (徳川 家康). En 1600 le château est assiégé par Ishida Mitsunari (石田 三成). En dépit de la faiblesse des forces de Torii Mototada, ce dernier tient bon 11 jours durant avant d'être balayé. Torii Mototada se suicide à la chute du château. Il tint  suffisamment longtemps pour permettre à Tokugawa Ieyasu de s'organiser et de remporter la bataille décisive de Sekigahara (1600) à l'origine de l'unification définitive du Japon. En 1623 le château fut démantelé. Ses pierres servirent à la construction d'autres édifices (châteaux, temples...). En 1912 la sépulture de l'Empereur Meiji fut établie sur l'ancien site du château. En 1964 décision fut prise de le reconstruire. Un musée dédié Toyotomi Hideyoshi y fut alors ouvert. Photographie: DP.

Pour consulter le guide ClickJapan sur la ville de Kyôto il suffit de cliquer ici.

Pour consulter le mini-guide ClickJapan sur la préfecture de Kyôto il suffit de cliquer ici.

Pour consulter la photothèque ClickJapan sur les palais et châteaux japonais, il suffit de cliquer ici.

                                                                                                                                                                                                         ©