Château d'Odawara

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL histoire  
Histoire du japon  
  DRAPEAU JAPONAIS  
  HYMNE JAPONAIS  
ronin  
Empereurs  
  FAMILLE IMPÉRIALE  
1er Ministres  
Chefs de guerre  
  châteaux  
  structure des châteaux  
  grands sanctuaires  
  grands temples  
  KOFUN  
  ROYAUME DE RYÛKYÛ  
  armoirie (MON)  
  Shôgun  
  LES ShôguN TOKUGAWA  
  MIROIR  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
Photographie:©JNTO
 

Odawara

Comment s'y rendre ?

Odawara (小田原市), (Japon, île de Honshū, préfecture de Kanagawa) est une ville de 198 754 habitants (estimation 2008) ayant occupée une grande place dans l'histoire du Japon. La ville est surtout réputée pour son château mais aussi pour sa côte (Enoura) et pour sa proximité avec la ville d'Hakone (lieu de villégiature prisé par de nombreux japonais).

Odawara est accessible par train par la ligne de Shinkansen Tôkaidô (東海道本線) depuis Tôkyô et Ôsaka. Par les lignes de train Odakyū Odawara depuis Shinjuku, Hakone Tozan depuis Hakone.

 

Château de la ville d'Odawara au JaponOdawara-jô (小田原城): Au commencement se tenait la place forte du clan Dori et une résidence fortifiée d'une parenté de clan Dori, la famille Kobayakawa (小早川氏). Après la révolte Uesugi Zenshu en 1416, le domaine passa sous le contrôle du clan Ômori. La famille Ômori entreprit l'édification d'un véritable château dès le début du XVème. Le dernier seigneur du clan Ômori à résider au château d'Odawara fut du seigneur Ômori Yoriaki. En 1495, Odawara-jô passa sous le contrôle du clan Hōjō tardif (後北条氏) durant 5 générations. Construit sur une motte féodale, ceint de massifs murs défensifs et de douves, le château résistât aux attaques des guerriers Kenshin Uesugi et Takeda Shingen.

En 1590, après 100 jours de siège, le château tombe entre les mains de Toyotomi Hideyoshi. Le château est alors très endommagé. Toyotomi Hideyoshi attribue le domaine du clan Hôjô à Tokugawa Ieyasu qui le transfère lui-même au clan Okubo. Ces derniers entreprennent alors, avec moins de  faste, la reconstruction du château. Le château est une nouvelle fois endommagé en 1703 lors d'un tremblement de terre mais il est reconstruit dès 1706. Situé sur l'importante route du Tôkaidô, Odawara occupe une position stratégique durant toute l'ère Edo (1603 -1868). Au début de l'ère Meiji, le château est abandonné et le pouvoir central ordonne le démantèlement des bâtiments à vocation militaire. Les pierres servant de fondation au donjon sont alors utilisées pour construire le sanctuaire shintô Ōkubo Jinja. En 1909 une villa impériale est construite sur une partie du domaine du château. Cette villa sera détruite lors du "grand tremblement de terre du Kantô" en 1923. La seconde guerre mondiale porte un coup fatal au château puisqu'il est intégralement détruit. Le donjon principal aujourd'hui existant fut construit en 1960. Il abrite sur ses 5 étages des armures, des armes et retrace l'histoire de la ville d'Odawara. La porte Tokiwagi-mon fut reconstruite en 1971. Un joli parc entoure le château. Se trouvent aussi sur les lieux une bibliothèque, un zoo et petit parc d'attraction. Le château est situé à 10 minutes de marche de la station de Shinkansen (train à grande vitesse) JR Tokaido et de la station Odawara. L'entrée est payante.

Pour consulter la photothèque ClickJapan sur les palais et châteaux japonais, il suffit de cliquer ici.

Pour consulter le mini-guide ClickJapan sur la préfecture de Kanagawa il suffit de cliquer ici.

                                                                                                                                                                                                         ©