APPARITIONS CIRCONSTANCIELLES

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL religion  
religions au japon  
superstition  
grands sanctuaires  
grands temples  
visiter temple & sanctuaire  
  différencier temples et sanctuaires  
  AUTELS  
  amulette  
  o-bon  
  bon odori  
  SHICHIFUKUJIN  
  daruma  
  maneki-neko  
  KOFUN  
  CHEVAL & CROYANCES  
  OFUDA  
  TENGU  
  ONI  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
LIENS
TÉLÉCHARGEMENT
NOUS ÉCRIRE ?
 
 
     
 

Source: Dossier de presse musée Guimet. 

 
 

Ofuda représentant le moine Kôbô-daishi plus connu sous le nom de "Kukai"

.©Institut des Hautes Études du Collège de France.

"Le bouddhisme a érigé aussi des images pour témoigner honneur et gratitude aux grands personnages qui, depuis le début de son développement, ont œuvré à sa diffusion.

Ces personnages sont présentés par sa tradition comme tout-à-fait historiques, mais il est évident que, pour certains d’entre eux, les éléments légendaires se révèlent importants, voire dominants.

Il en est, parmi eux, qui sont devenus l’objet d’une foi ne le cédant en rien à celle qui s’adresse aux buddha ou aux divinités : c’est le cas pour Kôbô-daishi, fondateur de la secte Shingon, dévotieusement désigné par ses fidèles sous l’appellation de « Grand maître honoré » (Odaishi-san).

Ajoutons que plusieurs de ces saints personnages ont acquis une fonction qui fait d’eux des sortes de génies gardiens, comme le vénérable Battabara, protecteur des bains, ou comme Fudaishi, qui veille sur les bibliothèques monastiques.

Leur liste comprend des figures relevant de ce que l’on appelait au Japon les « Trois pays » et qui étaient ceux dans lesquels il semblait que se laissait résumer l’histoire du bouddhisme, de la contrée de ses origines jusqu’au bout de sa route vers l’est : l’Inde, la Chine et le Japon lui-même. Elle commence avec les disciples immédiats du Buddha, se poursuit avec les maîtres du bouddhisme chinois, et se développe et s’achève avec les religieux et laïcs représentatifs des divers grands courants de la pensée et de la pratique locales." (Auteur du texte: Bernard Frank).

Ci-contre à gauche, une Ofuda représentant le moine japonais Kôbô-daishi ((弘法大師 774–835) de secte Shingon. Kôbô-daishi est plus connu sous le nom de "Kûkai" (空海). Cet ofuda est conservée au temple Zentsû-ji de la ville éponyme (préfecture de kagawa).

                                                                                                                                                                                                         ©