BOUDDHA - 仏陀

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL religion  
religions au japon  
superstition  
grands sanctuaires  
grands temples  
visiter temple & sanctuaire  
  différencier temples et sanctuaires  
  AUTELS  
  amulette  
  o-bon  
  bon odori  
  SHICHIFUKUJIN  
  daruma  
  maneki-neko  
  KOFUN  
  CHEVAL & CROYANCES  
  OFUDA  
  TENGU  
  ONI  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
LIENS
TÉLÉCHARGEMENT
NOUS ÉCRIRE ?
 
 
     
 

Source: Dossier de presse musée Guimet. 

 
 

Amida - Grand Bouddha de la ville de Kamakura - Japon

Grand Bouddha (Amida) de la ville de Kamakura

Le terme "Bouddha" provient du sanscrit "बुद्धा" retranscrit en lettre latine sous le nom de buddha.

"Le terme de buddha signifie « Éveillé ». Cet Éveil, ou encore Illumination, s’est produit au cours d’une ultime existence, au terme de laquelle Sakyamuni, le buddha fondateur libéré du cycle des renaissances, atteignit à cet état d’ineffable apaisement que l’on nomme le Nirvâna.
Les textes l’ont d’abord situé au sein d’une suite de buddha apparus dans le passé et qui devait continuer dans l’avenir. Puis, dépassant cette notion de buddha successifs, ils se sont attachés à définir la nature du Buddha en ses dimensions ultimes et véritables, celles d’un Buddha absolu dont tous les autres sont les expressions qui en manifestent la sagesse et compassion infinies.
Ils sont ceux que l’on doit honorer en premier." (Source: Bernard Frank)

Parmi les nombreux bouddha  existant on recense:

Dipankara: l'un des tout premier bouddha ayant existé. Il aidera Siddhārtha Gautama à se hisser au rang de bouddha.

Bhaisajyaguru: ce bouddha est souvent invoqué pour faire face à des calamités naturelles où des problèmes de santé.

Amitābha (Lumière-Infinie) : ce bouddha très vénère au Japon est plus connu sous le nom d'Amida. Il régente le "paradis occidental de la Terre pure". Une importante branche du bouddhisme (école de la Terre pure - Jôdo-shû (淨土宗)) lui est consacré. Au Japon les sectes Tendai, Shingon, yamabushis et Kegon lui sont notamment dédiées.

Maha Vairocana (Grande lumière) : Il est connu au Japon sous le nom de "Daïnitchi Nyoraï" (大日如來). Ce bouddha est très important dans le cadre du bouddhisme tantrique japonais. Il  est particulièrement vénéré par les sectes bouddhistes japonaises Shingon (bouddhisme tantrique) et Tendai (bouddhisme mahayanique).

Maitreya : ce bouddha est en devenir, il est supposé apparaître dans le futur à une date non encore révélée à ce jour.

Vajradhara: ce bouddha est essentiellement reconnu par les "nouvelles" écoles bouddhistes tibétaine de tradition Sarmapa.

Dhyanibuddhas: Ce n'est pas à proprement parlé un bouddha. C'est tout à la fois un concept est un groupe de 5 bouddhas. Dhyanibuddhas est souvent traduit par les termes "bouddhas de méditation". Chacun de ces bouddha est réputé transformer une émotion négative en énergie positive. Ces 5 bouddhas ne seraient que l'ensemble des facettes du bouhha primordial nommé Dharmakāya.

Les 5 bouddhas sont: Vairocana (nom japonais: Dainichi Nyoraï), Amitābha (nom japonais: Amida), Akshobhya (nom japonais: Ashuku ), Amoghasiddhi (nom japonais: Fukujoju) et Ratnasambhava (nom japonais: Hosho).

 

                                                                                                                                                                                                         ©