ANCIEN GOUVERNEMENT

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL Politique  
SYSTÈME POLITIQUE  
GOUVERNEMENT  
ANCIENS GOUVERNEMENTS  
1er Ministres  
  DIÈTE  
  Empereurs  
FAMILLE IMPÉRIALE  
  AGENCE IMPÉRIALE  
  SYNDICATS  
  Constitution  
  Drapeau japonais  
  hymne japonais  
  CHRYSANTHÈME  
  AMBASSADES  
  HISTOIRE  
  RELIGION  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

 
 

Photographie: DP.

 
 

 Ancien gouvernement Koizumi III Bis

Japon, ancien premier ministre Koizumi Jun'ichirôDernier gouvernement de M. Koizumi Jun'ichirô depuis sa prise de fonction, en septembre 2001, au poste de Premier Ministre. Il comporte 2 femmes, comme sous l'ancien gouvernement. Ce gouvernement fait suite à la victoire du Parti libéral-démocrate (PLD) aux élections législatives anticipées de septembre 2005. Essuyant de sévère critique sur sa réforme de l'administration postale, le Premier ministre Koizumi Jun'ichirô avait provoqué, par la dissolution de l'assemblée, ces élections législatives anticipées. La composition présentée montre une inflexion à droite de la politique gouvernementale. Tsutomu Tabeke reste au poste de secrétaire général du PLD. Agé de 64 ans, Koizumi Jun'ichirô a décidé de quitter la tête du gouvernement à l'issue de deux mandats à la tête du PLD. Son gouvernement à démissionné le 26 septembre 2006. Le même jour, M. Abe Shinzô, qui était pressentie comme un successeur possible, a été élu au poste de premier ministre par les deux Chambres du Parlement.

Pour connaître l'actuel composition du gouvernement japonais, cliquez-ici.

Le symbole "*" indique que le ministre ou ministre d'état concerné a été reconduit dans l'exercice de ses fonctions lors du remaniement ministériel.

Gouvernement Koizumi III Bis du 31 octobre 2005 au 26 septembre 2006 (premier remaniement ministériel).

- Premier ministre : M. Koizumi Jun'ichirô;

- Secrétaire général du gouvernement (Porte-parole du gouvernement): M. Abe Shinzô;

- Ministre des Finances : M. Tanigaki Sadakazu*;

- Ministre des Affaires étrangères : M. Asô Tarô*; 

- Ministre de la Justice : Sugiura Seiken;

- Directeur général de l'Agence de défense (ministre de la Défense) : Nukaga Fukushirô;

- Ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Économie : Nikai Toshihirô

- Ministre des communications, des Affaires intérieures et de la Privatisation des services postaux : Takenaka Heizô*;

- Ministre de la Santé, du Travail et de la sécurité sociale : Jirô Kawasaki;

- Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche: M. Nakagawa Shôichi*;

- Ministre de l'Environnement et secrétaire d'Etat pour Okinawa et les Territoires du nord: Mme Koike Yuriko*;

- Ministre des Transports et de l'Aménagement du territoire : M. Kitagawa Kazuo*;

- Ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie : M. Kosaka Kenji;

- Président de la Commission nationale de la sûreté publique et secrétaire d'Etat pour la prévention des catastrophes naturelles: Kutsukake Tetsuo;

- Ministre d'État responsable des Services Financiers : M. Yosano Kaoru;

- Secrétaire d'Etat chargée de la parité et de la natalité: Mme. Inoguchi Kuniko;

- Secrétaire d'État responsable de la revitalisation industrielle de la déréglementation et des réformes administratives : M. Chûma Koki;

- Secrétaire d'État pour les Sciences et les nouvelles technologies: M. Matsuda Iwao;

- Secrétaire d'Etat à la Politique budgétaire, économique et financière: Yosano Kaoru.

                                                                                                                                                                                                         ©