ANCIEN GOUVERNEMENT

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL Politique  
SYSTÈME POLITIQUE  
GOUVERNEMENT  
  ANCIENS GOUVERNEMENTS  
1er Ministres  
  DIÈTE  
Empereurs  
  FAMILLE IMPÉRIALE  
  AGENCE IMPÉRIALE  
SYNDICATS  
  Constitution  
  Drapeau japonais  
  hymne japonais  
  CHRYSANTHÈME  
  AMBASSADES  
  HISTOIRE  
  RELIGION  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
   Liens promotionnels
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographie: DP. Origine.

 
 

               

Ancien gouvernement Tarō Asō

A la suite de l'annonce surprise de M. Yasuo Fukuda (PLD) de sa volonté de démissionner du poste de Premier Ministre le 1er septembre 2008, le PLD (partie majoritaire au pouvoir) s'est immédiatement mis en quête d'un nouveau premier ministrable. En dépit de nombreuses candidatures, c'est tout naturellement que M. Tarō Asō (麻生), secrétaire général du PLD depuis le 1er août 2008, est désigné comme président du parti le 22 septembre 2008 par 351 voix contre 176 puis élu au poste de Premier Ministre le 24 septembre 2008. Le même jour le Premier Ministre Tarō Asō compose son premier gouvernement.

M. Tarō Asō avait par deux fois déjà tenté d'accéder au poste de Premier Ministre. Né le 20 septembre 1940, il est diplômé de l'université de Gakushūin (学習院) en économie. Élu a la chambre basse depuis 1979, il exerça son premier ministère sous le mandat du Premier Ministre Jun'ichirō Koizumi  comme ministre de l’Intérieur et des Communications avant de devenir ministre des Affaires étrangères. Il tenta de prendre la tête du PLD le 20 septembre 2006 mais dû s'incliner devant l'ancien Premier Ministre Shinzô Abe. Ce dernier le nomme ministre des Affaires étrangères. Le gouvernement étant remanié le 27 août 2007, M. Tarō Asō se vit dans l'obligation de quitter son poste. Il devint secrétaire général du PLD et se présenta à nouveau à la direction du PLD le 15 septembre 2007 lors de la démission du Premier Ministre Shinzô Abe. Il dû une nouvelle fois renoncer à ses ambitions. c'est M. Yasuo fukuda qui prit la direction du PLD et qui fut élu Premier Ministre.  Depuis le 1er août 2008 M. Tarō Asō était revenu sur le devant de la scène politique en étant nommé au poste de secrétaire général du PLD.

M. Tarō Asō, conservateur, axe sa politique sur la relance de l'économie Japonaise ainsi qu'un renforcement du poids politique et militaire du Japon. La crise économique en 2008 et 2009 viendra largement doucher les espoirs du gouvernement. En août 2009, le taux de chômage était de 5,7% de la population active (3 590 000 demandeurs d'emploi, un million de plus en un an). Un taux record pour le Japon d'après guerre. Ces mauvais résultats émaillés de certaines maladresses viendront sonner le glas de 53 années de règne du parti libéral-démocrate (PLD). Lors des élections législatives du 30 août 2009 le Parti démocrate du Japon (PDJ, centre-gauche) emporte une victoire historique avec 308 sièges sur 480 à la Chambre des députés. M. Tarō Asō démissionne de son poste au PLD, Yukio Hatoyama, leader du PDJ devient alors le nouveau premier ministre japonais.

Le symbole "*" indique que le ministre ou ministre d'état concerné a été reconduit dans l'exercice de ses fonctions lors du remaniement ministériel.

Pour connaître l'actuel composition du gouvernement japonais, cliquez-ici.

Anciens gouvernements.

Pour connaître la composition de l'ensemble des anciens gouvernements japonais, cliquez-ici.

Composition de l'ancien gouvernement japonais de Tarō Asō.

- Premier ministre : M. Tarō Asō ;

- Secrétaire général du gouvernement (Porte-parole du gouvernement): M. Takeo Kawamura ;

- Ministre des Finances et secrétaire d'État aux services financier : M. Kaoru Yosano (depuis le 17 février 2009) - M. Shoichi Nakagawa (avant le 17 février 2009);

- Ministre des Affaires étrangères : M. Hirofumi Nakasone ;

- Ministre de la Justice : M. Eisuke Mori ;

- Ministre de la Défense : M. Yasukazu Hamada ;

- Ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie : M. Toshihiro Nikai*;

- Ministre de l'intérieure et de la communications : M. Kunio Hatoyama ;

- Ministre de la Santé, du Travail et de la sécurité sociale : M. Masuzoe Yoichi*;

- Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche: M. Shigeru Ishiba ;

- Ministre de l'Environnement : M. Tetsuo Saito*;

- Ministre des Transports, de l'aménagement du territoire et du tourisme : M. Nariaki Nakayama ;

- Ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie : M. Ryu Shionoya ;

- Président de la Commission nationale de la sûreté publique et secrétaire d'Etat pour Okinawa et les Territoires du nord: M. Tsutomu Sato ;

- Secrétaire d'État responsable des réformes administratives : M. Akira Amari ;

- Secrétaire d'État à la consommation, à la sécurité alimentaire, aux science et aux technologies: Mme Seiko Noda*;

- Secrétaire d'État aux affaires sociales et à l'égalité des sexes :Yuko Obuchi ;

- Secrétaire d'Etat à la Politique économique et financière: Kaoru Yosano * ;

                                                                                                                                                                                                         ©