TOKUGAWA IESADA- 徳川 家定

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL histoire  
Histoire du japon  
  DRAPEAU JAPONAIS  
  HYMNE JAPONAIS  
ronin  
Empereurs  
  FAMILLE IMPÉRIALE  
1er Ministres  
Chefs de guerre  
  châteaux  
  structure des châteaux  
  grands sanctuaires  
  grands temples  
  KOFUN  
  CHEVAL & CROYANCES  
  ROYAUME DE RYÛKYÛ  
  Shôgun  
  LES ShôguN TOKUGAWA  
  MIROIR  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

                                            

Japon - Shôgun - Tokugawa Iesada
Tokugawa Iesada 徳川 家定
6 mai 1824 - 14 août 1858
13ème Shôgun Tokugawa
Nom posthume:  Onkyô-in
Précédé par: Tokugawa Ieyoshi
Succédé par: Tokugawa Iemochi

Tokugawa Iesada (徳川 家定 (1824 - 1858)), naquit le 6 mai 1824, décéda le 14 août 1858 après avoir été le 13ème Shôgun de la lignée des Tokugawa.

Tokugawa Iesada était le troisième fils de Tokugawa Ieyoshi (徳川 家慶 (1793 -1853)) 12ème Shôgun du Japon. Au décès de ce dernier, en 1853, Tokugawa Iesada lui succéda et hérita du titre de Shôgun. Son règne fut court (5 années) mais historiquement important.

Peu de temps avant son arrivée au pouvoir, son père avait, en  juillet 1853, reçu du Commodore Matthew Perry, une lettre du Président des Etats-Unis Fillmore, réclamant la mise en place de relations commerciales et l’ouverture de certains ports. L’année suivante le Commodore Perry, fort d’une flotte composée de 8 vaisseaux militaires, revint pour négocier un traité avec le Shôgunat.

Intimidé par la force militaire déployée et psychologiquement faible Tokugawa Iesada reçu le consul Townsend Harris et accepta la signature d’un traité. Le traité de traité de Kanagawa (神奈川条約) fut signé le 31 mars 1854. Ce traité mit fin à 200 ans de politique isolationniste Sakoku (鎖国). Il forçait  notamment l’ouverture des ports de Shimoda (下田市) et d’ Hakodate (函館市) au commerce avec les Etats-Unis. Ce traité ouvrait  la voie à la signature de conventions similaires avec la plupart des grandes puissances occidentales.

Le 14 octobre 1854 fut signé le “traité d’amitié anglo-japonais” (日英和親条約),

En 1858 furent signés une série de  traités regroupés sous le nom de traités « Ansei » (安政条約). Sont rassemblés sous ce terme les traités « d’amitié et de commerce » (日米修好通商条約,) signés avec:,

- les États-unis le 29 juillet 1858 ;

- la Hollande le 18 août 1858 ;

- la Russie le 19 août 1858 ;

- le Royaume-Uni le 26 août 1858 ;

- la France le 9 octobre 1858.

Cette « politique » d’ouverture contribua à l’affaiblissement du système shôgunal au profit de l’Empereur qui œuvrait ouvertement contre l’imposition de ces traités inéquitables.

Tokugawa Iesada décéda  le 14 août 1858 à l’âge de 34 ans sans laisser de successeur. Il s’ensuivit alors une querelle successorale (se traduisant par l’exécution d’une centaine de hauts dignitaires). Les clans Mito et Satsuma soutenaient Tokugawa Yoshinobu (徳川 慶喜), tandis que certains, comme le clan Kii, préféraient Tokugawa Iemochi (徳川 家茂) et d’autres encore Matsudaira Naritami (松平 斉民). Ce fut finalement Tokugawa Iemochi qui fut choisi pour succéder à Tokugawa Iesada.

Cette querelle successorale eut pour effet  d’affaiblir encore un peu plus le shôgunat des Tokugawa.

Avertissement! Les dates données ici ne sont qu'indicatives et peuvent légèrement varier d'un ouvrage à un autre. Il est vivement conseillé de vérifier et confronter les informations ici données. S'il apparaissait une inexactitude ou une erreur nous vous remercions d'avance de bien vouloir nous l'indiquer.

Copyright des illustrations :DP

                                                                                                                                                                                                         ©