Ōsaka - 大阪

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL DU Guide  
guide par PRÉFECTURE  
guide par VILLE  
CARTES DU JAPON  
JAPON vu CIEL  
MUSÉES  
TEMPLES  
  SANCTUAIRES  
  PALAIS & CHÂTEAUX  
  FÊTES & FESTIVALS  
  MONT FUJI  
  LES GUIDES TOURISTIQUES  
  MÉTÉO  
  Photothèque  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  Photothèque  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
Téléchargement
    NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographie n°1:© JNTO Photographies aériennes: NASA Johnson Space Center - Earth Sciences and Image Analysis (NASA-JSC-ES&IA). Pour plus d’information sur les droits d’utilisation attachés aux photographies: http://www.nasa.gov/

  Musée maritime de la ville d'Ôsaka - Japon
Histoire Géographie Économie Transports Se repérer Tourisme Liens

Histoire     

vue aérienne de la ville d’Ôsaka au Japon

Ci-dessus, vue aérienne de la ville d’Ôsaka.

La ville d'Ōsaka est la capitale de la riche préfecture éponyme. Il semble que sa fondation remonte au IIIème siècle. La cité porte alors le nom de Naniwa et se développe autour de son port. La ville connaît un essor certain lorsque l'empereur Tenji (626/662/672) la désigne comme capitale et cela pendant environ 200 ans. Cependant la décision de Toyotomi Hideyoshi qui y édifie un important château en 1583 et pousse de nombreux négociants à s'installer dans la ville sera l'impulsion décisive au décollage économique de la cité. Ōsaka devient au début du XXème siècle une très importante cité industrielle. Objet de nombreux bombardements pendant la seconde guerre mondiale, la ville, rasée,  est reconstruite à la fin de la guerre de façon peu maîtrisée. Les années passant une architecture aujourd'hui résolument contemporaine et moderne est prônée à chaque coin de rue.  Avec ses presque 3 millions d'âmes et une densité de 11 830 hab./km en mai 2003, Ōsaka est de nos jours la troisième ville japonaise de l'archipel derrière Tōkyō et Yokohama.

Géographie

Ōsaka est située sur les rives centre ouest de la mer intérieure de l'île de Honshû dans le baie d'Ōsaka. Elle est arrosée par la rivière Yodogawa et ses nombreuses ramifications qui forment de nombreuses îles. La plus grande de ces îles porte le nom de Naka-no-Shima. (En japonais le terme "shima" signifie île). Certaines des îles aujourd'hui existantes sont le fruit du travail de l'homme et ont été gagnées sur la mer. Il en va ainsi des îles Saki-Shima et Mai-Shima.

Économie

vue aérienne des infrastructures portuaires de  la ville d’Ôsaka au Japon

Ci-dessus, vue aérienne des infrastructures portuaires de  la ville d’Ôsaka.

Quasiment dès le début de son histoire Ōsaka connut une activité dynamique. La ville est renommée pour sa production de riz, ses industries électriques et automobiles. Le port d'Ōsaka est le troisième plus grand port en tonnage (33 550 000 tonnes. Source: http://www.city.osaka.jp/french/). La ville se dote petit à petit d'infrastructures au rayonnement international afin de promouvoir son commerce et son industrie. A ainsi était créé un parc des exposition de 70 000m2, l'international Exhibition Center: http://www.intex-osaka.com/; l'Asia and Pacific Trade Center: http://www.atc-co.com/atc_hp/ et l'aéroport international du Kansai. Un site Internet en langue anglaise est disponible afin de promouvoir les investissements dans l'agglomération urbaine d'Ōsaka (Ôsaka Business & Investment Center (O-BIC)): http://o-bic.net/

Transports

Ōsaka est accessible par route, trains et avion. Sur place la ville dispose d’un important réseau de bus et de métro qui vous permettra de vous déplacer facilement.

Par avion : L’aéroport le plus proche est l'aéroport international du Kansai construit entièrement sur une île artificielle longue de 4 km. Voir le site anglophone: http://www.kansai-airport.or.jp/english/index.htm. Un autre aéroport dessert la ville mais celui-ci est essentiellement dédié au vol intérieur. Il s'agit de l'aéroport d'itami situé à 14 kilomètre d'Ōsaka.

Par train : Très pratique si vous venez d’une autre ville japonaise (Tōkyō, Kyotō, Shîn-kôbe, Fukuoka, Okayama, Hiroshima,…) le Shinkansen (train à grande vitesse) dessert régulièrement la gare d'Ōsaka située au Nord de la ville. Pour cela prenez la ligne Tôkaidô. Un trajet Tōkyō/Ōsaka prend environ 2h30.

Par Bateau: de nombreux ferry en provenance  de tout le Japon (Beppu, kôbe, kôchi...) desservent le Nan International Ferry Terminal.

Le métro: Il est facile d'utilisation et est composé de 7 lignes. Les plus pratiques sont les lignes mido-suji qui traverse du nord au sud la ville en son milieu en desservant les gares les plus importantes ( Ōsaka, Shin-Ōsaka, Namba...)et la ligne circulaire JR Kanjô desservant le centre de la ville. Il existe des forfaits pour la journée vous autorisant un usage illimité du métro (les lignes JR ne sont pas comprises dans ce forfait).

Bus: Pour les touristes, la ville a mis en place "l'Ōsaka City Loop Bus". Ce sont des bus multilingues reliant tous les grands centres touristiques de la ville selon plusieurs itinéraires. Il existe à ce jour 2 circuits proposés, l'un pour le nord de la ville (Bus bleu), l'autre pour le sud (Bus Jaune).

Se repérer

Contrairement à Tōkyō ou Kyôto, Ōsaka a l'avantage indéniable d'avoir de nombreuses rues numérotées et nommées le tout affichées en lettres latines. La présence de nombreux points de repères que forment par exemple les rivières ainsi que d'un métro bien pensé à la signalétique claire, rendent Ōsaka facile à vivre où il est aisé de se déplacer.

Ville d'Osaka au Japon
 

Tourisme

C’est une ville moderne qui malgré une construction d'après guerre rapide et une architecture parfois furieusement moderne, a su cultiver un art de vivre qui lui est propre au travers de ses restaurants, sa vie nocturne, son dialecte l'Ōsaka-ben et ses innovations culinaires. Il est vrai que sorti de cette "état d'esprit" la ville n'est pas très attrayante d'un point de vue plastique; voici cependant quelques bijoux que recèle Ōsaka:

Le Nord ou le quartier de Kita-ku.

C'est dans ce quartier que vous trouverez la plus grande concentration de centres commerciaux souterrains (Whitney Ōsaka, Umada chaka Underground Center...), d'hôtels et de restaurants. A voir aussi le temple Taiyû-ji.

Pour vous y rendre: descendre aux gares Ōsaka, Fukushima ou Umeda.

Umeda Sky Building est un immeuble composé de deux tours de verres réunies à 150 mètres de hauteur par l'observatoire du jardin flottant qui offre une vue stupéfiante sur la ville. l'accès à l'observatoire payant, se fait par un ascenseur de verre. Pour vous y rendre: descendre aux gares Ōsaka ou Umeda.

Museum of oriental Ceramics. Ce musée de la céramique à l'entrée payante et abritant plus d'un millier de pièces provenant de toute l'Asie est situé sur l'île de Nakanoshima. Il est accessible par le métro en prenant la ligne Midôsuji et en vous arrêtant à la station Yodoyabashi.

Le Nord-est ou le quartier de Chûô-ku 

Ōsaka-Jô (château d'Ōsaka) qui fut édifié par Toyotomi Hideyoshi entre 1583 et 1586 avant d'être détruit pour la dernière fois lors de la seconde guerre mondiale. L’entrée est payante. Il abrite une collection modeste d'armures et d'armes de l'époque féodale et un agréable jardin au printemps lors de la floraison des cerisiers. Pour en savoir plus sur l'histoire du château d'Ōsaka, cliquer ici. Pour vous y rendre prendre la ligne de métro JR Kanjô et descendre à la station Morinomiya.

Ōsaka City Museum est le musée de l'histoire de la ville. L'entrée est payante. Pour vous y rendre prendre la ligne de métro Tanimachi descendre à la station Tanimachi-yonchome.

Musée d'art Fujita: ce musée payant réunit des objets d'art asiatique ayant appartenu à Fujita Densaburô.

Panasonic square de Matsushita vous permet, de manière ludique et éducative, d'expérimenter le high-tech sous toutes ces formes.

A voir aussi l'Ōsaka Peace Center, la tour Sony, le musée Idemitsu et plus au sud dans le quartier Minami-ku, la rice gallery...

Le sud et sud-est ou le quartier de Minami-ku et le quartier de Tennôji-ku.

C'est  le quartier des théâtres et des cinémas. Est situé ainsi près du canal les théâtres Nazaka, Kadoza, Dôtombori-Toei-Gekijô et le célèbre "National Bunraku Theater" accessible en prenant les lignes de métro Nipponbashi, Sakaishuji ou Sennichi-mae et en vous arrêtant à la station Sakaisuji.

Plus au sud vous trouverez:

à proximité du parc Tennô-ji, l'un des plus grand spa du monde, le SPA World (métro Midôsuji, station Dôbutsuenmae),

Le temple Shitennô-ji de facture moderne fondé en 593 par Shôtoku-taishi et abritant une pagode de 5 étages (métro Tanimachi, station Shitennô-ji).

L'aquarium d'Ôsaka au Japon
Ci-dessus, l'aquarium d'Ôsaka

Le sanctuaire Shintô Sumiyoshi Taisha dédié à l'impératrice Jingû.

Le musée Shiritsu Bijutsukan et le  Japan Folk Craft Museum.

L'ouest ou la zone portuaire.

Un quartier moderne en bordure notamment du canal Dôtonbori qui abrite le musée d'art Suntory, le temple Hôzen-ji, le parc d'attraction aquatique Festivalgate (métro Midosuji, station Dobutsuenmae), l'aquarium d'Ōsaka (le Kaiyukan), le musée des droits de l'Homme: le "Liberty Ôsaka Museum" (Ligne JR Loop, station Ashiharabashi)...

Liens

Site officiel de la ville d'Ōsaka en langue française : http://www.city.osaka.jp/french/

Site officiel du centre d'information touristique de la ville d'Ôsaka: http://www.ih-osaka.or.jp/enjoy/en/tourist/02.html. Ce Site fourni aussi d'autres informations notamment sur la scolarisation des enfants, le logement, les taxes...

                                                                                                                                                                                                         ©