Fukuoka - 福岡市

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL DU Guide  
guide par PRÉFECTURE  
guide par VILLE  
CARTES DU JAPON  
JAPON vu CIEL  
MUSÉES  
TEMPLES  
  SANCTUAIRES  
  PALAIS & CHÂTEAUX  
  FÊTES & FESTIVALS  
  MONT FUJI  
  LES GUIDES TOURISTIQUES  
  MÉTÉO  
  Photothèque  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  Photothèque  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
Téléchargement
    NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographies :  n°1:©JNTO - n°2 © ACROS Fukuoka/© JNTO- n°3 :© Fukuoka Convention & Visitors Bureau/© JNTO - Autres: GNU FDL V1.2 & S.

 
Histoire Climat et Géographie Économie Transports Tourisme Liens

 Histoire

Fukuoka (福岡市), encore appelée aujourd’hui Hakata, possède une riche histoire. Son histoire est en partie due à sa position géographique. Fukuoka est la ville la plus proche du continent asiatique. Elle est donc un vecteur important d’échange entre l’archipel d’un côté et la Chine et la Corée de l’autre. C’est d’ailleurs cette proximité qui lui valu d’être exposée par deux fois à l’envahisseur mongol. La ville n’était pas alors désignée par le nom de Fukuoka mais par celui de Na no Tsu, située sur le territoire la province anciennement dénommée « Chikuzen » (筑前国). En 1274 Kūbilaï Khān dépêche une importante flotte visant à envahir l’archipel en débarquant dans la baie de Hakata (Fukuoka). Cette tentative échoue. Entre 1276 et 1277 les japonais bâtissent le long de la baie de Hakata sur 20 km une muraille de protection de 3 mètres de large pour une hauteur de 2 à 3 mètres. Suite à l’exécution des membres de l’ambassade envoyée par Kūbilaï Khān au japon en 1279, ce dernier envoie une nouvelle flotte à l’assaut des côtes de Hakata en 1281. Cette flotte est l’une des plus imposantes de l’histoire navale. Même au jour du débarquement allié de 1945 sur les côtes normandes, le nombre de navires était inférieur. C’est un typhon qui, engloutissant la flotte mongol, sauva l’archipel d’une défaite certaine. La ville est alors sous la domination du clan Akizuki.

Architecture contemporaine. Centre ACROS de Fukuoka au Japon

Photographie n°1: centre de conférence ACROS de Fukuoka

A la fin du XVIème siècle la ville passe sous l’influence du clan Shoni. Fukuoka est alors la ville commerciale la plus importante du Japon.  Elle le resta jusqu’au XVIIème siècle. En récompense de sa loyauté et de sa participation à la bataille de Sekigahara en 1583, Tokugawa Ieyasu donna à Nagamasa Kuroda (1568-1623) le domaine de  Fukuoka. C’est ce dernier qui nomma ses terres Fukuoka. Il y fit bâtir son château en 1601. Ses terres étaient limitées par le fleuve Naka-gawa. De l’autre côté des rives de ce fleuve se trouvait alors la cité de Hakata.  Lors de la guerre du civile du Boshin (戊辰戦争) de janvier 1868 à mai 1869 Fukuoka connaît quelques dommages avec l’incendie du château de Fukuoka et du temple de Tokugawa Ieyasu. Le 1er avril 1868 Fukuka prend son visage moderne. A cette date les villes voisines de Hakata et de Fukuoka, tout juste séparée par le fleuve Naka-gawa, sont réunies pour ne former qu’une grande cité. Le nom de Hakata est aujourd’hui toujours utilisé pour désigner la partie située entre le rivage du fleuve Naka et celui de la mer du Genkai (berceau de l’ancienne ville de Hakata). La ville s’est modernisée tout au long du XIXème et du XXème siècle avec la mise en place d’un tramway en 1910 et d’une liaison aérienne avec Ôsaka et Tôkyô en 1929. En 1945 la ville est connaît des bombardements nourris de l’armée américaine. La ville fut reconstruite et modernisée au sortir de la guerre avec la mise en place d’un métro, d’un aéroport international… Sa population dépasse aujourd’hui les 1 429 000 habitants (en 2008).

Climat et Géographie

Fukuoka est le chef-lieu de la préfecture éponyme située sur l’île de Kyūshū (九州). Kyūshū  est la troisième plus grande île de l’archipel japonais. Avec une superficie de 340, 96km2 c’est la plus grande ville de Kyūshū. Elle est traversée par les fleuve Naka-gawa et Hakata-gawa; campée dans la baie de Hakata, la ville est encerclée de montagne sur son flanc est, ouest ainsi que sur son flanc sud. Seul le nord donnant sur la mer du Genkai est dégagé. Fukuoka jouit d’un climat tempéré avec une moyenne annelle des températures de 16,3°c, d’ensoleillement de l’ordre de 1 811 heures et des précipitations d’environ 205 cm. La température ne descend que très rarement en dessous de 0°C. L’hiver et le printemps sont plutôt doux. L’été est chaud et humide, pluvieux de juin à juillet et soumis aux typons d’août à septembre. L’automne bénéficie de température douce et d’un climat sec. C’est avec le printemps la meilleure saison pour visiter la ville.

Palais des congrès de Fukuoka au Japon

Photographie n°3: Palais des congrès de Fukuoka

Économie

Fukuoka possède une économie essentiellement tournée vers le tertiaire. Ce secteur regroupe plus de 90% des entreprises et 88% des salariés. Les services  (médecine, banques, finance…) sont le fer de lance de l’économie locale. Le secteur secondaire, avec environ 11% des emplois est toujours présent aux travers des industries papetières, textiles et agro-alimentaires. On estimait en 2005 le revenu annuel moyen par habitant à 3 360 000 Yens.

 

Transports

Fukuoka est accessible par bateau et par avion. Sur place la ville dispose d’un important réseau ferroviaire, de bus et de métro qui vous permettra de vous déplacer facilement.

Par avion : L’aéroport de Fukuoka est situé non loin du centre-ville. Directement connecté au réseau de métro (ligne Kuko), l’aéroport se trouve à 5 minutes de la station de métro Hakata et à 11 minutes de Tenjin (centre de Fukuoka). Situées en face des terminaux 1 et 3 des Arrivées, se trouvent les stations de bus. Les bornes de taxis sont accessibles aux terminaux 2 et 3 des Arrivées. Deux bureaux d’information sont à la disposition des visiteurs terminaux 1 et 3 des Arrivées.

De part sa position géographique, l’aéroport de Fukuoka est une excellente porte d’entrée vers d’autres pays d’Asie comme la Chine ou la Corée. Chaque année plus de 8 millions de passagers utilisent l’aéroport de Fukuoka. Ce dernier à une capacité annuelle estimée à 145 000 rotations.

Site (en anglais) de l’aéroport : http://www.fuk-ab.co.jp/english/frame_index.html

Par bateau : Point d’entrée de l’Asie continentale vers le Japon, voici plus de deux siècles que le port de Fukuoka (situé à hakata) est le lieu d’importants échanges commerciaux et humain. Des liaisons domestiques régulières permettent de rejoindre (ou de venir de) Kobe, Tôkyô, Naha, Naoetsu, Iki, Tsushima et Goto. On estime le nombre de passagers ainsi transporté à plus de 1,2 million. Des connections internationales par ferry permettent de rejoindre Busan (corée). En 2007 presque 850 000 passagers ont transité entre le japon et le reste de l’Asie.

Site (en anglais) du port de Hakata : http://www.port-of-hakata.or.jp/english/

Tourisme

Drapeau de la ville de Fukuoka au Japon

Drapeau de la ville de Fukuoka.

En 2006 le nombre de touristes venant à Fukuoka atteignait les 16.7 millions. Dans les faits le nombre de touristes étrangers est bien plus faible (620 000) et 80% d’entre eux proviennent de Corée et de Taiwan. Fukuoka reste encore une petite perle à découvrir. Un centre d’information touristique à la gare JR de Haraka.

Fukuoka est divisée en quartier « ku » (). La plupart de ces quartiers naissent sur les rivages de la mer du Genkai et descendent vers les terres. Il en existe 7 : Higashi-ku, Hakata-ku, Chûô-ku, Minami-ku, Jonan-ku, Sawara-ku et Nishi-ku.

Les quartiers le l’est (Higashi et Hakata) sont plus propices aux sorties et à la vie nocturne. Plus de 3 000 bars, restaurants et discothèques se trouvent concentrés dans cette partie de la ville. Les quartiers de l’ouest sont consacrés au commerce et au shopping.

Visite :

Les Parc de Fukuoka :

Le château de Fukuoka : Détruit par un incendie  en 1868, du merveilleux château de Fukuoka construit en 1601, il ne reste aujourd’hui, que des ruines, le mur d’enceinte et ses douves, une tourelle de garde et le superbe parc Maizuru. Ce dernier offre une vue magnifique sur la baie de Hakata.

Le parc Ohori : Cette espace aménagé en plein centre ville dans le quartier de Chûô est admirable écrin de verdure renfermant de petits bijoux. Il abrite un lac d’une circonférence de 2 Km. Des petits îlots sont aménagés et reliés entre eux par des ponts traditionnels. Des pavillons, un jardin japonais, une scène de noh et le principal musée d’art de la ville ont aussi trouvé place dans ce foisonnement de verdure. Le parc Ohori accessible depuis la ligne de métro hakozaki est l’un des lieux des plus populaires de Fukuoka.

Le parc Higashi : Ce parc de 32 ha tourné vers le souvenir des tentatives d’invasion mongol abrite un musée. La statue de bronze située dans le parc fut érigée en 1904 en l’honneur de l’empereur Kameyama ayant dû faire face à ces attaques. Un temple bouddhiste avec une statue de Nichiren est situé à l’autre extrémité du parc. Pour vous y rendre : prendre la ligne de métro Kaizuka et descendre à la station « Chiyo-kencho-guchi ». Il vous faudra ensuite 5 minutes de marche.

Les parcs d’attractions :

Le parc d’attraction marin d’Uminokamichi : situé au nord de Fukuoka dans le quartier de Higashi. Ce complexe abrite outre un aquarium marin, des plages, un parc d'attraction, des jardins et un zoo.

Sky Dream Fukuoka : situé dans un centre alliant commerce et loisirs. C’est la 3ème plus grande roue au monde et la première du Japon. Elle atteint un diamètre de 120 mètres.

Les Musées :

Musée d’Art de la Ville de Fukuoka au Japon

Musée d’Art de la Ville de Fukuoka.

Musée d’Art de la Ville de Fukuoka (Fukuoka city Museum) : Situé dans le parc Ohori, il retrace l’histoire de la région de Fukuoka et abrite une importante collection d’objets dont un sceau en or du IIIème siècle offert par un empereur chinois.  

Musée d'Art asiatique de Fukuoka : Implanté dans le quartier de Hakata dans la rue Showa-dori, il recueille et offre un panorama de l’ensemble des œuvres d'art d’Asie. Pour vous y rendre : à 3 minutes de marche de la station de métro Nakasu-kawabata. Addresse: 7ème et 8ème étages, River Site, Hakata Riverain, 3-1 Shimokawabata-machi, Hakata-ku, Fukuoka-shi.

Musée Genko : Ce petit musée est situé dans le parc Higashi Koen (est de Fukuoka). Il est consacré aux tentatives d’invasion mongole de 1274 et 1281.

Hakatamachi-ya Furusato-kan (Hakata Machiya  Folklore Museum): Ce musée retrace, à l’aide de vidéos,  la vie des habitants et des artisans de Fukuoka de du XIXème au XXème siècle. Il est situé dans le quartier de Hakata.

Saibu Gas Museum : A proximité du Fukuoka Tower, ce musée collectionne les œuvres réalisées à l’aide du gaz.

Musée de la poupée : Fukuoka est réputée pour ses poupées de terre-cuite aux couleurs vives (Hataka-ningyô). Un petit musée de la poupée est installé au pied de la tour de Fukuoka. Il se trouve à 10 minutes à pied de la station de métro Nishijin. Addresse : 2-3-26 Momochihama, Sawara ku, Fukuoka.

Les temples et les sanctuaires:

 Une multitude de sanctuaires et de temples s’offrent à la flânerie du visiteur. Clickjapan a repéré pour vous les plus remarquables.

Les Sanctuaires de Fukuoka

Atago

Petit sanctuaire offrant un panorama magnifique.

Hakozaki Hachiman-Gû

Sanctuaire fondé en 923.

Kashii no-Miya

Ancien mausolée impérial transformé en sanctuaire.

Kushida

Le plus ancien sanctuaire de la ville de Fukuoka.

Suikyo Tenjin

En plein cœur de ville, ce sanctuaire date de 1612.

Sumiyoshi Myôjin

Sanctuaire recevant les dévotions des pêcheurs et des marchands.

Toka Ebisu

Petit sanctuaire dédié à la divinité Ebisu.

 

Les temples de Fukuoka

Shofuku-ji Premier temple zen du Japon.

Sofuku-ji

Temple de la famille Kuroda.

Tocho-ji 

Le plus vieux temple de Fukuoka

Bâtiment remarquable :

La tour de Fukuoka : Elle a coûté 60 million de dollars. Haute de 234 mètres, c’est la plus haute tour en bordure de mer au Japon. Il est possible d’y monter mais le point d’observation est situé à 123 mètres. Elle pèse 3 000 tonnes et est recouverte de 8 000 miroirs. La tour est supposée résister à des secousses d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter. Elle se trouve à 10 minutes à pied de la station de métro Nishijin. Addresse : 2-3-26 Momochihama, Sawara ku, Fukuoka.

Les festivals de Fukuoka :

Deux événements majeurs à ne pas manquer:  

Hakata Dontaku (博多どんたく) : Ce festival  vieux de plus de 800 ans se déroule chaque année du 3 au 4 mai. Lors de ces festivités des défilés, des  représentations et une importante parade de char sont organisés. Ce festival attire plusieurs millions de japonais.

Hakata Gion Yamakasa : Des chars merveilleusement décorés, portés à dos d’hommes en tenues traditionnelles, paradent dans les rues de la ville. Lors de ce festival, vieux de 7 siècles, une compétition a lieu entre les différents chars. Le char déclaré victorieux est ensuite exposé au sanctuaire Kushida. Ce festival se tient du 1er au 15 juillet de chaque année.

Promenades :

Nous vous conseillons de vous promener sur les berges des rivières Naka-gawa et Hakata-gawa. Une autre agréable promenade est possible le long du front de mer ou sur  l’île de Noko-no-shima située dans la baie de Hakata. Pour la détente, une imposante station balnéaire « Hawks town » est installée à l’ouest de la ville.

Gastronomie :

Fukuoka est réputée au Japon pour sa gastronomie. Sa position de carrefour avec les  autre pays du continent asiatique forme un terreau fertile à la créativité culinaire et au mélange des saveurs.

Râmen : Ces nouilles d’origine chinoise sont arrangées à la cuisine locale. Les râmen de Fukuoka sont réputées pour leur bouillon à base d’os de porc.

Poissons et fruits de mer : Futuoka étant avant tout une ville portuaire et maritime, vous pourrez dans d’innombrables restaurants savourer des poissons et fruits de mer fraîchement péchés.

Mizu-taki : C’est la spécialité de Fukuoka. Il s’agit de poulet cuit en bouillon.

Yatai : Voilà une expérience typique! Les yatai sont des restaurants ambulants qui vous reconnaîtrez grâce aux petites lanternes multicolores qui illuminent les lieux.

Achats :

Le plus grand centre commerciale de Kyūshū (九州) se trouve à Fukuoka. Il s’agit du « Evergreen Marinoa ». Un autre centre commercial, remarquable pour ses jardins suspendus et ces fontaines, se trouve à l’est de la ville dans le quartier de Hakata. Il s’agit du centre « Canal City ».

Fukuoka est réputée pour ses textiles (Hakata-ori – étoffe de fibres de coton, de soie et de fils d’or), ses poupées de terre-cuite (Hataka-ningyô) et ces plats de cèdres et de cerisiers (Hakata Magemono).

Liens et sources

Si vous venez à Fukuoka comme touriste, la ville à mis au point un guide virtuel (en anglais) à votre disposition : http://www.city.fukuoka.lg.jp/promo/english/photo/index.html

Ce guide comporte plus de photos que d’information pratique mais il permet de se donner une idée des trésors cachés de cette ville.

Si vous venez à Fukuoka pour un séjour de longue durée, un site (en anglais) spécialement dédié vous permettra d’appréhender toutes les démarches à votre installation et votre séjour (gaz, eau, électricité, téléphone…) : http://www.rainbowfia.or.jp/living/e/index.html

                                                                                                                                                                                                         ©