Matsuyama - 松山市

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL DU Guide  
guide par PRÉFECTURE  
guide par VILLE  
CARTES DU JAPON  
JAPON vu CIEL  
MUSÉES  
TEMPLES  
  SANCTUAIRES  
  PALAIS & CHÂTEAUX  
  FÊTES & FESTIVALS  
  MONT FUJI  
  LES GUIDES TOURISTIQUES  
  MÉTÉO  
  Photothèque  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  Photothèque  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
Téléchargement
    NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographies :  n°1 à 3 & 6: ©JNTO - n°4: ©Yasufumi Nishi/© JNTO - n°5:©Okayama-ken Kanko Renmei/©JNTO -

 

Japon - Château de Matsuyama de la préfecture d'Ehime

Histoire Climat et Géographie Économie Transports Tourisme

Artisanat et achats

Festivals

 

Photographie n°2: Château de Matsuyama lors de la floraison des cerisiers.

Histoire

Matsuyama signifie « montagne aux pins ». Cette ville est une ancienne cité médiévale qui s’est constituée autour du célèbre château de Matsuyama fondé en 1603. Durant l’ère Edo (1603-1868) la ville appartenait au domaine Iyo-Matsuyama (伊予松山藩) situé au sein de l’ancienne province d’Iyo.  Matsuyama fut, tour à tour, sous la domination des clans Katô (1600-1627), Gamô (1627-1634) et Matsudaira (1635-1871). En 1868 avec l’arrivée de l’Empereur Meiji sur le trône, le système féodal japonais est aboli et une organisation plus moderne est mise en place. C’est dans ce cadre que Matsuyama acquiert officiellement le statut de cité le 15 décembre 1889. Au cours de la seconde guerre mondiale, la ville abrite un important camp de prisonniers d’origine russe. Matsuyama est aujourd’hui la ville la plus peuplée de l’île de Shikoku (四国) (la quatrième île du Japon). Chef-lieu de la préfecture d’Ehime sa population est estimée au 1er février 2008 à 514 893 habitants.

Climat et Géographie

Lovée sur les côtes de la mer intérieure, Matsuyama est installée au centre de la préfecture d’Ehime dans la grande plaine de Matsuyama. La ville est arrosée par les rivières Ishite et Shigenobu. La cité bénéficie d’un climat clément. Relativement épargnée par les typhons et la neige, la température annuelle moyenne est de l’ordre de 15.8°c. Les mois les plus chauds sont ceux de juillet et août. Les précipitations annuelles moyennes sont de 1 303mm. Juin et juillet sont les mois les plus arrosés.

Vue panoramique de la ville de Matsuyama

Photographie n°3: Vue sur la ville de Matsuyama.

Économie

Matsuyama a mis en place une politique visant au développement de six axes stratégiques : le respect de l’environnement (réduction des déchets…), la prise en charge harmonieuse des séniors et des personnes handicapées, l’éducation, le tourisme, l’accueil de nouvelles entreprises et la sécurité.

Transports

Matsuyama est aisément accessible par avion, ferry et trains.

Par avion : l’aéroport de Matsuyama (松山空港, ) assure des liaisons régulières avec toutes les grandes villes japonaises (Tôkyô, Ôsaka, Nagoya, Fukuoka, …).

Par ferry : Des liaisons en partance ou à destination d’Hiroshima, Kôbe, Kokura Kita-ku, Kitakyūshū sont très régulièrement assurées.  Afin de gagner du temps, vous pouvez sur certaines destinations faire le trajet de nuit ou prendre l’hydroptère si vous venez d’Hiroshima.

Par train : Matsuyama est reliée à l’île de Honshu (île principale) par une ligne ferroviaire permettant de l’atteindre en 6h20mn depuis Tôkyô, 4h30mn de Nagoya, 3h40 à partir d’Ôsaka, 3h35mn depuis Hiroshima et 3h à partir d’Okayama.

Sur place : Matsuyama la ville a conservé un important réseau de tramway. Commodes, ils vous permettront de vous déplacer facilement.

Tourisme

Japon - Temple Sairin-ji de Matsuyama.

Photographie n°4: Entrée du temple Sairin-ji

Les Temples : Matsuyama est une étape obligée dans le cadre du pèlerinage  bouddhiste de Shikoku (Shikoku Henro - 四国遍路). Dans le cadre de ce pèlerinage, le pèlerin se doit de visiter 88 temples disséminés sur l’ensemble de l’île de Shikoku. 8 de ces temples sont situés à Matsuyama. Il s’agit des temples Joruri-ji (浄瑠璃寺), Yasaka-ji (八坂寺), Sairin-ji (西林寺), Jōdoji (浄土寺),  Hantaji (繁多寺), Ishite-ji (石手寺), Taizanji (太山寺) et Enmyōji (円明寺). Nous vous conseillons de visiter en priorité les temples Joruri-ji, Yasaka-ji, Sairin-ji et Ishite-ji.

Sanctuaire Isaniha: ce sanctuaire vermillon fut construit en 1667 sur ordre du Shogun Matsudaira Sadanaga. Il est bâtît dans le style architectural typiquement japonais « Hachiman ». C’est le 3ème plus grand sanctuaire japonais bâtit dans ce style architectural.

Musées :

Le mémorial Shiki: Ce petit musée, payant, est dédié à l’écrivain japonais Masaoka Shiki. Des effets personnels, des lettres et autres manuscrits de l’auteur sont exposés. Adresse : 1-30 Dogo Park Matsuyama, Matsuyama.

Gudabutsu-an: charmante petite maisonnée traditionnelle dans laquelle les écrivains Masaoka Shiki et Natume Soseki ont séjourné. L’endroit est agréable pour prendre un thé le week-end. Adresse : 3-3-7 Ichibancho Matsuyama, Matsuyama.

Musée Sakano-ueno-kumo: ce musée fondé en avril 2007 est pour l’essentiel tourné vers l’histoire et le développement de la ville ainsi que des auteurs japonais Yoshifuru Akiyama, Saneyuki Akiyama, et Shiki Masaoka. Adresse : 3-20 Ichibancho Matsuyama.

Bicchu Matsuyama en hivers.

Photographie n°5: Bicchu Matsuyama en hivers.

Matsuyama vert:

Parc Dogo : Ce parc ou l’on peut admirer au printemps des cerisiers en fleur est établi sur les ruines du château  Yuzuki.

Square Hojoen: Vous trouverez en ce lieu une fontaine offrant ses eaux chaudes aux voyageurs de passages. Vous pourrez y tremper librement vos pieds et vos mains.

Jardin historique ninomaru du château de Matsuyama : Des représentations de théâtre Nô sont données à la tombée du jour. Ce charmant jardin est aménagé sur une partie des ruines des fortifications du château. Adresse : 5 Marunouchi Matsuyama.

Parc central de Matsuyama : cet important parc abrite la reconstituion d’une forteresse de style européenne donnant à son sommet une vue sur l’ensemble de la ville. Adresse : 1-1633-2 Asahigaoka Matsuyama.

Koshin-an: cette charmante maison de thé de 1790 est posée au milieu d’un reposant jardin. Adresse : 2-6-7 Misakecho Matsuyama.

Zoo: L’un des plus importants zoo de l’ouest du japon (1 000 animaux et 195 espèces sont « protégés » dans ce zoo). 240 Ueharacho Tobe Iyogun.

Photographie n°6: Dogo Onsen de Matsuyama

Onsen :

Les onsen sont des bains alimentés par des sources naturelles d’eau chaude.

Dogo onsen : L’un des onsen les plus vieux et des plus réputés du Japon. Le Prince Shōtoku (聖徳太) visita ce spa en 596. La bâtisse en bois date de 1894. Cet onsen est classé au patrimoine culturel du japon. Adresse : 5-6 Yunomachi Dogo Matsuyama

Kami-no-yu and Tama-no-yu (eau des dieux et eau de la source): Tout à la fois bain public et salon de thé vous passerez des heures à vous détendre en ce lieu.

Yushinden: Cet onsen fut bâtit en 1899 selon le riche style architectural Momoyama. Il était exclusivement destiné à accueillir la famille impériale.

Châteaux :

Le Château de Matsuyama : C’est l’un des plus hauts lieux du tourisme de la ville. Le château de Matsuyama date du XVIIème siècle. Il est entièrement restauré. Adresse : 1 Marunouchi Matsuyama. Pour avoir plus d’explications sur le château de Matsuyama, cliquez ici.

Ne manquez pas les anciennes portes d’accès du château notamment les portes : "Kakure-mon", "Tonashi-mon", "Shichiku-mon", "Ichi-no-mon", "Ni-no-mon", "San-no-mon", "Shikiri-mon", "Inui-mon", "Tsutsui-mon", "Ushitora-mon", "Taiko-mon" et "Sujigane-mon".

Le château des enfants d’Ehime : cette construction moderne s’étalant sur 35 hectares, similaire à un parc d’attraction, accueille les enfants et leur famille tous les jours de la semaine sauf le lundi. Adresse : 108-1 Otsu Nishinocho Matsuyama.

La villa Bansuiso: cet édifice de style français fut construit en 1922 pour l’ancien seigneur de Matsuyama (Hisamatsu Sadakoto). Il sert aujourd’hui d’annexe au musée préfectoral des arts d’Ehime. Adresse : 3-3-7 Ichibancho Matsuyama. 

Artisanat et achats :

Les poupées Hime-daruma: ces poupées de soie furent crées à l’image de l’empereur Ojin à la suite de la visite de l’onsen Dogo par l’impératrice Jingu alors qu’elle était encore enceinte de ce dernier. Ces poupées sont censées portées chance lors de l’accouchement.

Vêtements et objets en Iyo-Kasuri : L’Iyo-Kasuri est un textile en coton de couleur indigo. Il est utilisé pour la confection de kimono mais aussi de sacs, chaussures…

Poterie Suigetsu-yaki: On doit ce style de poterie à Tsunekata Yoshikawa (ère meiji). La particularité de ces poteries réside en la présence de motifs sculptés sur l’objet façonné (paysage, animaux…).

Poterie Rakuzan-yaki: Cette poterie traditionnelle qui remonterait au temps du seigneur Sadanaga Matsudaira (1791-1838) est reconnaissable par la présence d’un crabe sur l’objet ainsi fabriqué.

Objets en bambou : artisanat typique de la préfecture d’Ehime. Vous trouverez de nombreuses échoppes proposant une multitude de petits objets élaborés à partir du bois des importantes  bambouraies de la préfecture (sacs, paniers…).

Festivals:

Festivals du Printemps: Ce festival se tient dans l’enceinte du château de Matsuyama.  Des parades et des processions en costumes traditionnels sont organisées. Chaque année du 19 au 21 mars et du 7 au 9 avril.

Festival d’été : Chaque année du 11 au 13 août se tient l’un des 4 plus importants festivals de l’île de Shikoku. De nombreux concerts et feux d’artifices sont organisés pour l’occasion.

Fête des récoltes : Du 5 au 7 octobre. La population visite les sanctuaires et des processions de Mikoshi (temples portatifs) sont organisées.

                                                                                                                                                                                                         ©