SÔMEN - 素麺

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL CUISINE  
ART ET SAVOIR VIVRE  
RECETTES  
LEXIQUE CULINAIRE  
SAKÉ  
PLATS PRÉPARÉS  
Dessert/CONFISERIE  
  TÔFU  
  FugU  
  TSukiji: MARCHE AUX POISSONS  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  WASABI  
  UDON  
  SOBA  
  RAMEN  
  SOMEN  
  MISO  
  COUTEAUX  
  BAGUETTES  
  BENTÔ  
  PONZU  
  Rosanjin Kitaôji  
  CALPIS  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ Dictionnaires  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 

 

Crédit photographique: photographies n°1: ©Saga Prefecture/©JNTO, n°2: © Ehime Prefecture/©JNTO, n°3 ©Tokushima Prefecture/©JNTO

 

Goshiki Somen, des pâtes japonaises colorées

- Goshiki Sômen -

Les sômen sont les pâtes japonaises les plus fines. Ces pâtes longues blanches sont élaborées à base d’eau, de sel et de farine de blé. La pâte ainsi obtenue est ensuite étirée. Elles se rapprochent  ainsi de la composition des « udon », une autre variété de nouilles japonaises. Leur diamètre est inférieur à 1,3 millimètre pour une longueur d’environ une quinzaine de centimètres. Très légères, elles se cuisent en moins de 2 minutes.

Plus rare, il existe des sômen fantaisies de couleur brune, rose, verte... La couleur est obtenue à partir de produit naturel comme l'œuf (donnant la couleur jaune), la prune et le shiso (couleur rose), le sarrasin (brun), le thé vert (la couleur verte). Ces sômen, spécialité de la préfecture d'Ehime, portent le nom de « goshiki somen».

somen, des pâtes japonaises...

- Sômen froides-

Les sômen se dégustent chaudes ou froides.

Les sômen chaudes sont très appréciées en hivers. A l’instar des soba (pâte au sarrasin), les sômen sont cuisinés dans un bouillon.  Le bouillon diffères selon les plats et peut être agrémenté de ciboule, d’algue… Les « nyûmen » sont ainsi des Sômen bouillis, rincés, puis cuits de nouveau dans un bouillon.

Les sômen froides sont très prisées en été. Elles se savourent avec une sauce nommée « tsuyu ». Les sômen cuites sont refroidies à l’eau puis présentées sur un lit de glace. C’est la façon la plus populaire de goûter les sômen. Il existe une variante de cette recette nommée « nagashi sōmen » (流しそうめん). Les sômen froides sont présentées dans un bambou évidé. Le bambou est alimenté en permanence en eau glacée. Il est possible de se procurer une petite machine dotée d’une pompe

Fabrication de sômen, des pâtes japonaises

- Fabrication de Somen -

permettant de créer chez soi la recette des « nagashi sōmen ».

La sauce « tsuyu »

Cette sauce est un mélange de bouillon de dashi (extrait d’algue konbu (昆布) et de bonite séchée), de « mirin » et de « kaeshi » (une sauce de soja sucré). Cette sauce peut être rehaussée par de la ciboule finement coupée, de wasabi, de zingiber myôga, ou encore de gingembre. La sauce est utilisée froide en assaisonnement pour les plats froids ou plus légère et diluée dans un bouillon pour les plats chauds.

                                                                                                                                                                                                        ©