BAGUETTES JAPONAISES

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL CUISINE  
ART ET SAVOIR VIVRE  
RECETTES  
LEXIQUE CULINAIRE  
SAKÉ  
PLATS PRÉPARÉS  
Dessert/CONFISERIE  
  TÔFU  
  FugU  
  TSukiji: MARCHE AUX POISSONS  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  WASABI  
  UDON  
  SOBA  
  RAMEN  
  SOMEN  
  MISO  
  COUTEAUX  
  BAGUETTES  
  BENTÔ  
  PONZU  
  Rosanjin Kitaôji  
  CALPIS  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ Dictionnaire  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 

 
     
Crédit photographique: photographies n°1 & 2: © Kanazawa City/© JNTO, n°3 & 4: ©JNTO
 
Baguettes japonaises recouvertes de feuilles d'or

Apposition de feuille d'or sur des baguettes - Préfecture d'Ishikawa, ville de Kanazawa.

Baguette se dit « hashi » (はし ou  箸) ou « otemoto » (おてもと) en japonais. Les baguettes correspondent à des tiges d’égales longueurs utilisées comme ustensile de cuisine et/ou comme couverts. Les matériaux intervenants dans leur composition particulièrement variés (bois, porcelaine, métal, plastique, jade, ivoire,…)

Aperçu historique des baguettes japonaises

Les baguettes sont originaires de Chine. Les premières baguettes étaient vraisemblablement utilisées pour cuisiner et maintenir le feu. L’utilisation de celles-ci comme couverts arriva plus tardivement.  Le premier écrit faisant état de l’existence de baguette  est un texte philosophique de Han Fei (280 à 233 avant J-C) nommé « Han Feizi ».  Les plus anciennes baguettes furent retrouvées sur le site archéologique de l’ancienne cité de Yin. Cette cité fut la dernière capitale de la dynastie Shong. Les baguettes, en bronze, dataient de 1200 avant J-C.

 

Atelier de création baguettes japonaises
Atelier de création baguettes japonaises - Préfecture d'Ishikawa, ville de Kanazawa.

Caractéristiques techniques des baguettes

Forme.

Les baguettes ont toujours une forme fuselée. Cependant des différences de forme et de taille existent entre les baguettes japonaises et les baguettes chinoises, coréennes… A titre d’exemple, les baguettes chinoises ont l’extrémité plate tandis que les baguettes japonaises se terminent en pointe.

Matériaux.

La laque et le bois (et plus spécialement le bambou et le tremble) sont les matériaux les plus utilisés au  japon.  Les baguettes les plus luxueuses ont recours à l’or, l’argent… A noter qu’en chine l’argent était particulièrement apprécié pour les baguettes, car ce métal avait le pouvoir de se noircir au contact de certains poisons.

Taille.

Utilisées comme couverts, les baguettes japonaises atteignent environ une vingtaine de centimètres. La taille de celles-ci varie toutefois selon le genre de l’utilisateur. Les baguettes masculines sont plus grandes que les féminines. Les enfants aussi utilisent des baguettes. Il n’est donc par rare que celles-ci se trouvent  alors adaptées à leur taille. A noter que les baguettes japonaises sont plus courtes que leurs homologues chinoises, tibétaines, vietnamiennes ou encore coréennes.

Lorsqu’elles sont utilisées pour cuisiner,  les baguettes atteignent environ 30 à 40 cm.

Baguettes japonaises jetablesLes différents types de baguettes japonaises

Les baguettes utilisées pour les repas se nomment « hashi » ou « otemoto ».

Les baguettes utilisées pour la cuisine portent le nom de « ryoribashi ».

Les baguettes jetables, souvent proposées dans un étui de papier, sont désignées par le terme « waribashi « (割り箸).

Utilisation de baguettes japonaisesEtiquette et usage des baguettes au Japon.

Hormis quelques spécificités, l’étiquette et la bienséance japonaises imposent des règles qui sont relativement proches des usages en vigueur pour l’utilisation de couverts occidentaux classiques.

Les baguettes se tiennent de la main droite (même pour les gauchers). Cet usage a pour but d’éviter les accidents malheureux. En ne tenant pas les baguettes de la même main, les convives pourraient se heurter.  Lorsqu’elles ne sont pas utilisées, les baguettes doivent se placer sur le porte-baguettes (hashioki - 箸置き).

Il est généralement discourtois d’utiliser les baguettes pour piquer la nourriture (Sashi-bashi). Les baguettes sont utilisées pour attraper délicatement les mets et les porter ensuite à votre bouche. Il est donc absolument mal vu de s’en servir pour pousser les aliments de l’assiette vers  la bouche (Oshikomi-bashi) ou maintenir/pousser les aliments dans la bouche (Kaki-bashi).

Il n’est pas non plus recommandé de se servir de ses baguettes pour choisir ses aliments dans le plat commun (Mayoi-bashi).

Planter ses baguettes à l’horizontale dans un aliment ou encore transmettre un aliment de baguettes en baguettes (Hiroi-bashi) sont des actes faisant référence à des rites funéraires bouddhistes. Il est donc particulièrement inconvenant d’avoir ce type de comportements. Il est de même conseillé de ne pas croiser ses baguettes, ceci  symbolisant la mort.

Les gestes pouvant être effectués avec des baguettes en main sont très limités.  Il est tout un ensemble de gestes ou de comportements à bannir. Dessiner dans son assiette avec ses baguettes (Yose-bashi), les lécher (Neburi-bashi) ou lécher les aliments s’y trouvant (Mogi-bashi), les poser au sol (Watashi-bashi), s’en servir de cure-dent (Seseri-bashi), les laisser poser sur le plat commun (Watashi-bashi) ou s’en servir pour désigner quelqu’un sont des attitudes à proscrire. 

Il est de même impoli de pousser son assiette ou des plats avec ses baguettes (Yose-bashi). De façon plus synthétique, il est mal perçu de « jouer » avec ses baguettes (en gesticulant avec, en les utilisant comme instrument de musique, en les entrechoquant,…).

Mode d’emploi pour une bonne tenue des baguettes japonaises

L’utilisation des baguettes exige une certaine rigueur.  Notez qu’il n’y a qu’une seule baguette destinée à se mouvoir, celle située en haut. L’autre, située en bas, ne bouge jamais. A l’instar d’une pince, seul les extrémités des baguettes se touchent et se rejoignent.

La Baguette du bas : L’arrière de cette baguette vient se loger dans le creux de la main situé à la base du pouce et l’index. La partie avant de cette même baguette repose sur votre annulaire.

La baguette du haut : Celle-ci se tient comme un stylo. Elle doit donc être maintenue entre le pouce, l’index et le majeur.

                                                                                                                                                                                                        ©