SUPERSTITIONS

 
    Vos rubriques
  RELIGION  
  FESTIVALS  
JOURS CHÔMES  
COUTUME AU QUOTIDIEN  
COUTUMES LOISIRS  
NOMS & Prénoms  
  Prénoms féminins  
  Prénoms masculins  
  VISITER UN TEMPLE  
  SUPERSTITION  
  SAINT VALENTIN  
  HANAMI  
  MOMIJIGARI  
  Ubamegashi  
  HINA MATSURI  
  POUPÉES JAPONAISES  
  KOKESHI  
  FUKUSUKE  
  GEISHA  
  TANABATA  
  JEUX D'ARGENT  
  ONSEN  
  SALUT  
  CADEAUX AU JAPON  
  FÊTE DES ENFANTS  
  AMA  
  TEMARI  
   
../
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

 Liens promotionnels

 

 
Voici quelques exemples de petites croyances héritées du passé ou de choses à éviter au Japon en raison de la superstition qui les entourent. La plupart de ces superstitions tournent autour de la mort.

- Éviter le nombre 4 :La prononciation de ce nombre en Japonais est la même que la prononciation du mot mort (shi). Il est donc fortement déconseillé d'offrir un présent composé de 4 éléments.

- Éviter le nombre 9 :La prononciation de ce nombre en Japonais est la même que la prononciation du mot souffrance (kyû). Vous ne trouverez donc pas "normalement" de chambre 9 dans un hôpital.

- Planter ses baguettes dans le riz. Cet acte fait directement référence au rite funéraire bouddhiste. En effet lors de ces cérémonies on place une offrande de riz plantée de baguette près de l'autel.

- Transmettre de la nourriture de baguettes à baguettes. Cet acte fait directement référence au rite funéraire bouddhiste. Lorsque vous incinérez un proche, le personnel du crématorium transmet à l'aide de baguettes les restes non consommés du défunt à un membre de la famille pour que celui-ci les entrepose dans une urne funéraire.

- Dormir la tête au nord, est déconseillé car c'est ainsi que l'on enterre les morts.

- Lorsqu'un corbillard passe il est de coutume de cacher ses pouces (surtout pour les enfants).

- Lorsque vous marchez à proximité d'un cimetière vous devez protéger vos pouces. Les pouces représentent vos parents, en les cachant vous les protégez de la mort (surtout pour les enfants).

- Il est dit que si vous coupez vos ongles le soir vous ne serez pas avec vos parents lorsque ceux-ci mourront.

- Vous vous transformerez en vache si vous vous allongez juste après avoir mangé. Une façon de dire que c'est indélicat et déconseillé de le faire.

- L’horoscope est souvent utilisé pour vérifier la « compatibilité » entre deux personnes notamment pour les mariages. Il existe ainsi des combinaisons favorables et défavorables. Il est attaché à chaque signe de l’horoscope un caractère, comportement particulier. Ainsi les femmes nées pendant l’année du cheval (Hinoe-Uma) son réputée enterrer leur mari. Cela signifie que le mari décèdera sans doute avant sa femme qui lui survivra. Il est préférable selon les « règles » astrologiques en vigueurs que ces femmes se marient avec un tigre ou un chien mais évitent le signe du rat. Cela explique pourquoi elles sont victimes d’une certaine défiance. Les années du cheval sont 1930, 1942, 1954, 1966, 1978, 1990, 2002. La même croyance existe dans la région du Kansaï pour les femmes nées pendant l’année du bélier (hitsuji).

- Le Yakudoshi correspond à votre année d'infortune. Il est déterminé en fonction de votre âge. Pour les hommes il correspond à leur 25éme, 42 et 61éme anniversaire. Pour les femmes ce sont les 19, 33 et 37éme années.

- Si vous sifflez la nuit vous attirerez les serpents.

- Les chats noirs sont aussi à éviter pour la même raison que dans nos pays. Ils ont étrangement la même réputation.

- Les corbeaux ont aussi une mauvaise réputation.

- Si vous mettez un chat sur un cercueil le défunt se réveillera.

- Lors de vos visites à un proche à l’hôpital vous devez offrir des fleurs coupées (sans racines). Les racines pouvant signifier un séjour long.

- Le Seimei Handan est une croyance ésotérique qui par l'analyse de votre nom permet de prédire le futur.

- katashiro, c'est l'équivalent de la poupée "vaudou" qui n'est autre qu'une  représentation papier, que l'on prendra soin d'enterrer, d'une personne à qui l'on veut nuire. Pour contrer le sort, il est nécessaire de se frotter le corps avec une image de papier semblable qui aura préalablement été purifiée puis la jeter dans une rivière ou la brûler.

- Anesama-ningyô: poupée de papier censée éloigner la maladie de la personne à qui on  l'offre. (cette pratique est tombée en désuétude).

- Wara-ningyô: C'est une variante du "katashiro". Dans le wara-ningyô la poupée n'est pas en papier mais elle est faite de paille.  Afin de nuire à la personne ciblée vous plantez un clou à travers elle.

- La grue de papier. Il est  dit que, si vous en plier 1000 votre vœu s'exaucera. On offre parfois 1000 grues de papier aux malades pour qu'ils guérissent plus vite.

- Tesô: lecture des lignes de la main. La même chose existe pour les visage.

- Le Kasô est un art ésotérique architectural d'agencement des plans d'une maison afin que celle-ci n'attire pas vers elle le mauvais sort.

- Lorsque vous bâtissez une demeure il est nécessaire de préalablement organiser un cérémonie dénommée "Jichinsai" pour l'esprit de la terre afin que celui-ci ne la détruise pas.

- Le sel mis à la porte de votre maison vous protégera des mauvais esprits.

- Lorsque la ficelle de vos "geta" (sorte de tongue) vient à rompre c'est le signe que la malchance arrive.

- kuwabara kawabara, ce sont les mots que vous devez prononcez pour éviter que la foudre s'abatte sur vous. Il "kuwabara" n'a pas de signification particulière. Il puise cependant son origine dans le fait que le dieu du tonnerre n'aime pas le mûrier qui se dit "kuwa". Le terme "bara" signifie champ.

- Vous ne devez pas jeter pas les poupées car celles-ci peuvent abriter un esprit. Certaines personnes les emmènent alors au temple.

- Le Butsumetsu est le jour de la mort de bouddha. Ce jour-là il est conseillé de n'entreprendre aucun voyage ou aucune activité pouvant souffrir d'un risque.

- Le Taian est le jour ou la conjonction de les éléments sont favorables à une entreprise, un mariage... Il est déterminé en fonction du calendrier lunaire.

- Pour ne pas provoquer la jalousie de l'esprit de la montagne (Yama-no-kami, qui est du sexe féminin), les femme, normalement, ne sont pas conviées à l'inauguration des tunnels.

- Le "ketsu eki gata" est une pratique ésotérique selon laquelle il serait possible de prédire la personnalité d'un individu en fonction de son groupe sanguin.

- Lorsque l'on savoure un "ehōmaki" (un maki de forme allongée) le 3 février (jour de la fête du setsubun), il est de coutume de le déguster dans la direction indiquée chaque année par le calendrier zodiacal chinois. Cette pratique est supposée porter chance.

 

                                                                                                                                                                                                        ©