CLIMAT

 
    Vos rubriques
  GÉOGRAPHIE  
  MONT FUJI  
CLIMAT  
TSUNAMI  
  FAUNE & FLORE  
SAKURA  
  ARBRE A LAQUE  
  CARTE D'IDENTITÉ  
  MÉTÉO QUOTIDIENNE  
  CHEVAUX Japonais  
  Chiens Japonais  
  TANUKI  
  SINGE  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE & DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
   ©  
     

 Liens promotionnels

 

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Généralités.

Avec plus de 6 800  îles s'étendant sur un arc de plus de 3 800 km, la présence de la Sibérie proche de Hokkaidô, l'existence d'un kuroshio (courant marin chaud) et d'un Oyashio (courant marin froid) se rencontrant aussi bien en mer du Japon que dans le pacifique et bien sur l'influence du relief, font du Japon une terre au climat contrasté et varié allant tout à la fois du climat boréal au climat subtropical voir tropical avec d'importante amplitude thermique. (Ci-contre l'île de Miyajima).

Situé dans l'hémisphère nord avec "principalement" un climat tempéré il est possible de différencier quatre saisons dans l'ordre que nous connaissons, la durée et l'intensité variant en fonction des régions.

Les Saisons.

L'hiver ou le japon à double faces.

Dans la zone septentrionale de l'archipel, les terres se confrontent de novembre à avril à un hiver rigoureux au vent, provenant de Sibérie orientale, froid et humide qui piégé dans le relief montagneux, donne dans tout le le nord-ouest du pays d'importante chute de neige.

Inversement la partie est de l'archipel est soumise à un vent froid mais sec appelé karakaze ou vent chinois responsable d'un hiver clément voir ensoleillé et pouvant même entraîner la sécheresse.

Le printemps ou le temps des cerisiers.

Il débute à la fin du mois de mars à Ryûshû pour remonter vers le nord jusqu'à Hokkaidô qu'il atteindra vers le deuxième semaine de mai. La floraison des cerisiers est un grand événement au Japon. Pour en savoir plus et connaître les festivals tournant autour de cet événement, cliquer ici.

L'été et la saison des pluies.

L'été s'installe dans tout l'archipel de juin à septembre où les températures atteignent leur extrême au mois d'août . A noter que Tokyo se trouve sur la même latitude que la ville d'Athènes. Il possible de distinguer durant cette saison deux périodes distinctes. Une saison des pluies en juin et septembre, marquant l'entrée et la sortie de l'été, due à la remontée des vents tropicaux sur les deux versant de l'archipel. Une saison chaude et voir chaude humide au mois de juillet et août.

L'automne ou Shurin.

Fin septembre lorsque les masses d'air chaud se déplacent vers le sud c'est le début des grands vents, les typhons (taifû). Cette période se termine fin octobre et la clémence du climat se poursuit jusqu'au mois de novembre.

Pour connaître la météo de plus d'une vingtaine de villes japonaise, cliquez-ici.

Les soubresauts climatiques et géologiques.

Les typhons.

Il est aujourd'hui possible de prévenir l'arrivée de ce type de phénomène climatique grâce à une surveillance satellitaire. Les typhons (taifû), pouvant atteindre plus de 200km/h,  au plus précisément la saison des typhons (Shurin), apparaît au  mois de septembre et se termine en  octobre. En provenance de la mer des Philippines, ils se déplacent selon un axe sud/nord. Ils se produisent lorsque les eaux supérieures de la mer sont élevées. Ces vents violents, peuvent atteindre plus de 200Km/h et sont la cause d'importants dommages chaque année. Le terme Kamikaze ou vent divin fait référence aux typhons des années 1274 et 1281 qui détruisirent les flottes mongoles sur les côtes du Kyûshû évitant par la même une invasion du japon.

Que faire en cas de catastrophe naturelle, cliquer ici.

Les séismes.

Le japon tremble tous les jours. Selon la légende c'est le namazu (un poisson chat géant) qui enchaîné sous les îles japonaises à un pilier de pierre prés du temple lié à la divinité kashima, tente de s'échapper. Il est possible de dénombrer plusieurs milliers de séisme par an (entre 3000 et 5000) d'intensité fort variable. Ce phénomène s'explique par la subduction de la plaque pacifique avec la plaque eurasienne. C'est la côte pacifique qui se trouve plus particulièrement exposée à ce type d'activité. Un grande partie de la ville de kobé fut ainsi détruite en 1995.

Que faire en cas de catastrophe naturelle, cliquer ici.

Les raz de marée.

Ces grandes lames de fond (tsunami - 津波) sont souvent la résultante d'un séisme ces dernières viennent s'abattre sur les côtes de l'archipel plus généralement sur la côte est. Ce fût le cas de l'île d'Okujiri en 1993 et plus récemment lors du très dévastateur tsunami du 11 mars 2011 ayant notamment frappé la préfecture de Miyagi. Pour avoir une explication complète sur ce phénomène, consultez notre page sur les tsunamis.

Que faire en cas de catastrophe naturelle, cliquer ici.

Les volcans.

On dénombre plus de 250 volcans dont une vingtaine sont encore encore en activité. il sont responsables du relief accidenté de l'archipel et  résultent de la tectonique des plaques eurasienne et du pacifique. Ils ont donné naissance à des monts célèbres tel que le mont Fuji l'un des symbole japonais qui du type stratovolcanique, comme la plupart des volcans de cette zone de la ceinture de feu du pacifique, s'érige à 3 776 mètres. Les volcans les moins élevés sont en forme de dôme et sont principalement regroupés dans la préfecture de Shizuoka.

Des chiffres et des graphiques

Il est particulièrement frappant d'observer les différences pouvant exister entre le nord et le sud de l'archipel, entre la côte est et la côte ouest. Pour une explication de ces différences voir les chapitres intitulés "généralité" et "saisons".

 - Température mensuelle à Nagasaki, Tokyo et Sapporo:

Température à Nagasaki

Température Tokyo

Température Sapporo    

 - Précipitation mensuelle à Nagasaki, Tokyo et Sapporo :

 Précipitation à Nagasaki

Précipitation à Tokyo

Précipitation à Sapporo

- Ensoleillement moyen quotidien à Nagasaki, Tokyo et Sapporo:

Ensoleillement à Nagasaki

Ensoleillement à Tokyo

Ensoleillement à Sapporo 

 - Taux d'humidité à Nagasaki, Tokyo et Sapporo:

 Humidité à Nagasaki

Humidité à Tokyo

Humidité à Sapporo

Avertissement: les données ci-dessus présentées ne visent à indiquer qu'une tendance générale et ne peuvent en aucun cas être considérées comme des valeurs exactes ou fidèlement représentatives. Avertissement: les données ci-dessus présentées ne visent à indiquer qu'une tendance générale et ne peuvent en aucun cas être considérées comme des valeurs exactes ou fidèlement représentatives. - Photographie aérienne du typhon: NASA – Source : http://visibleearth.nasa.gov Pour plus d’information sur les droits d’utilisation attachés aux photographies: http://visibleearth.nasa.gov/ useterms.php