POTERIE 

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUES  
  CINÉMA  
  Calligraphie  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

 

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Bol à thé japonais (Chawan) de style Hagi
Chawan de style Hagi.

Yaki, la céramique japonaise...

La production de céramiques japonaises connaît, même de nos jours, une vitalité importante. Les styles sont variés et dépendent souvent d'une zone géographique déterminée qui lui donnera souvent son nom. La matière première la plus utilisée au japon est le grès, contrairement à la Chine où la porcelaine prédomine.

Présentation Chronologique de l'évolution de la céramique japonaise: 

Préhistoire Période Yayoi période des kofuns
Période Nara Période Heian Période Kamakura/Muromachi
Ere Edo Ere Meiji De nos jours

 

La préhistoire (-11 000 à 300 Ap J.C).

La  poterie et céramique japonaise possèdent une histoire particulièrement riche. Tout débutera sous la période Jômon - 縄文時代 (période préhistorique -11 000 à -300 Av J.C). La production de l'époque n'est pas unifiée et va beaucoup dépendre des conditions de vie locale. Il semble que le centre de production le plus important de l'époque fut situé dans le Tohoku. Dans cette région la production est décorée par impression de motif de corde, dans le Kyûshu ce sont des décors en "arêtes de poisson" qui apparaîtront.

Production:

Objet de la vie quotidienne. A noter une production importante de grandes jarres utilisés lors des inhumations et la présence de "dogû" (土偶). Les "dogû" sont des statuettes à la physionomie humaine, aux yeux exorbités qui semble avoir été utilisée à des fins religieuses. A la fin de l'ère Jômon les statuettes "dogû" se sont simplifiées. Ces statuettes sont alors désignées sous le nom de "doban".

Technique:

Jusqu'à l'ère Yayoi (ère se terminant au 3e siècle ap J.C) diverses techniques seront utilisées pour le façonnage des objets de la vie courante:

- Himo-zukuri: consistant en la création de "boudins", "lassés" superposés;

- Tebineri: modelage;

- Tatara-zukuri: ajustement de plaque;

- kago-zukuri: formage sur panier.

Matériel: Durant cette période le tour n'est pas utilisé il ne fera son apparition que plus tard.

Cuisson: Il semble que des fosses aient été utilisées pour cuire la production de cette époque.

 

Période Yayoi (- 300 Av J.C à + 300 Ap J.C).

Production: Des changements vont apparaître aussi bien dans les décors (animaux, plantes) que dans les formes des objets (essentiellement des ustensiles pour la vie quotidienne : vase, coupe, jarre...) produits durant cette période. On pratique toujours l'inhumation dans des jarres.

Matériel: A la fin de cette période le tour est utilisé pour la production des pièces. Il était actionné par une corde ou pas un bâton.

Cuisson: Il semble que des fosses aient été utilisées pour cuire la production de cette époque. Le four n'a toujours pas fait son apparition.

 

Période des Kofuns (IVe au VIIe siècle).

La céramique japonaise connaîtra une profonde évolution.

Production: Une fabrication à usage purement cultuel se fait jour (poteries Sue). Des corporations sont créées. Tel que la corporation des Hajibe qui utilise une terre rouge pour sa création encore emprunte de la période Yayoi ou la corporation des Suetsukuribe qui d'origine coréenne cuit sa création à haute température. Les poteries Sue sont essentiellement produites à Bizen, Tamba... Ce seront les potiers de Hajibe qui créeront les haniwa, figurines de terre cuite non vernissées se trouvant aux abords des Kofuns mais dont l'usage reste encore obscur.

Les principaux centre se situent prés d'Osaka à Izumi, Sakai et Sayama.

Matériel: Création de four à chambre pouvant atteindre 1200 °C. Ces fours connaîtront d'importantes améliorations grâce à l'importation de techniques en provenance de Chine et de Corée. Ces fours seront alors appelés jagama.

Cuisson: La cuisson à haute température fait son apparition.

 

Période Nara (710-794).

Production: La céramique émaillée à deux couleurs apparaît. Elle vise surtout à imiter les pièces chinoises (à trois couleurs). Les tuiles  émaillées ou à couverte de cendre (dont les techniques de fabrication proviennent de Corée et de chine) vont faire leur apparition à la fin de cette période. La production continuera sous la période Heian.

 

Période Heian (794-1185).

Production: Les poteries Sue (poteries cultuels) se répandent sur l'ensemble de l'archipel. Apparaît pour le première fois à Sanage des céramiques à pâte blanche appelées Shirashi.

 

Période Kamakura (1185-1333)- Muromachi (1333-1574).

Production: Les formes deviennent plus élaborées et recherchées. Des décors par impressions, incisions se développent ou font leur apparition. La cérémonie du thé va aussi influencer la naissance de certaines pièces: Cha-Ire, Bol "temmoku"... Au XVe siècle la libéralisation du commerce avec la Chine engendrera une importation massive de céramique mais aussi stimulera et orientera la production locale dans la réalisation de pièces pour la cérémonie du thé. C'est ainsi qu'apparaîtra le style raku. Les poteries raku (Raku Chôjirô (1516-1592)) sont beaucoup plus épurées que les céramiques chinoises. 

Technique: Utilisation des oxydes de fer, donnant une couleur brune, pour la réalisation de couvertes. 

-Dans la région de Seto les couvertes utilisées sont de couleur jaune ou verte. Dans la même région de Seto mais dans les fours de Shino sont utilisés des glaçures rouges ou grises ou encore un simple décor au trait sous couverte blanche. Toujours à Seto apparaître pour la première fois dans les fours d'Oribe un émail de couleur bleu-verte.

-Les poteries Raku sont émaillées de blanc de noir ou de rouge.

-Les productions de Bizen, Tamba et Tokoname de forme géométrique utilisent un moule pour la réalisation des différentes pièces.

- Les céramiques de Karatsu sont revêtues d'une glaçure blanche  grattée ou d'un décor noir sur fond gris.

Cuisson: -Les céramiques de Bizen, Tamba et Tokoname sont cuites à haute température. - Les poteries Raku sont cuites à basse température.

 

Ère Edo (1603-1868).

Production: Par la découverte d'un gisement de Kaolin en 1616 la porcelaine avec décors sous et sur couverte fait son apparition. Les lieux de productions sont Tengudani, Kutani et kaga. Imari et Arita ne seront au départ que les ports exportant les porcelaines destinées à l'occident. La production de la porcelaine se généralisera à l'ensemble de l'archipel et de ses fours à la fin du XVIIe siècle.

Technique: Les décors sous couverte utilise l'oxyde de fer ou le cobalt. Les décors sur couvertes sont de couleur or, rouge, bleu ou vert sur fond blanc.

Cuisson: Création de four (noborigama) à haute température (1 400 °C) pour la cuisson de la porcelaine.

 

Ère Meiji (1868-1890).

Production: Considérable sous l'ère Edo celle-ci décline sous l'ère Meiji, certains fours fermeront. La production de céramiques se limitera à des création visant des fins purement domestiques.

 

La céramique aujourd'hui.

Production: La production japonaise reste conséquente et bien plus estimée qu'en occident. En mettant de côté les productions industrielles, la poterie traditionnelle toujours vivante côtoie volontiers des création beaucoup plus moderne.

Des concours et des prix (trésor national vivant) sont décernés chaque année afin de promouvoir et pérenniser les techniques de fabrication traditionnelles.

Quelques exemples:

Production moderne: Vase 1; Vase 2.

Production traditionnelle: Chawan (bol à thé); Cha-Ire (boîte à thé); Tokkuri (bouteille à sake).

                                                                                                                                                                                                        ©