CINÉMA

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUES  
  CINÉMA  
  Calligraphie  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

 

 
     
 

 
     

  

Sommaire: Introduction Les grandes dates
Quelques grandes œuvres  Les différents genres Fiches grands films et réalisateurs

 

Introduction.

Rin Takanashi dans le film "Like Someone in Love" de Abbas Kiarostami.

   La production d'œuvres cinématographiques au Japon est très active mais hélas de qualité inégale. Le public japonais aime particulièrement deux types de film: les productions étrangères et les films traitant de sujet purement japonais. Les productions japonaises n'ont donc pas forcément un gros succès dans l'archipel et il n'est pas rare qu'un "flop" commercial dans l'archipel soit un véritable succès à l'export. Les films ou les sitcom d'épée (chambara), style purement japonais, rencontrent toujours un "certain succès". Il existe même une chaîne satellite dédié à ce genre de film (Fighting TV Samouraï/ chaîne 301) A noter que si vous désirez aller au cinéma au Japon, une fois la barrière de la langue franchie (il y a peu de film diffusé en version originale), les prix pratiqués sont prohibitifs. Il existe parfois des réductions pour les femmes...

Depuis maintenant moins d'une décennie le cinéma japonais, moins élitiste ou plus commercial, tend à s'exporter davantage et à toucher un large public. A noter le succès éclatant des animations japonaises (dessins animés) qui connaissent sur leur marché domestique comme à l'exportation un vif intérêt (Final Fantasy, Pompoko, le voyage de Chihiro...).

Les trois grands studio de productions sont Shôchiku, Tôei et Tôhô.

 

Les grandes dates.

1897: première projection publique faite à Osaka.

1899: première œuvre cinématographique japonaise filmant un pièce de Kabuki nommée, Momijigari. 

1900: premiers reporters japonais, pendant la guerre des Boxers.

1912: naissance de la première société de production japonaise, la Nikkatsu (日活株式会社).

1918: Splendeur de la vie (Sei no Kagayaki) fut le premier film utilisant des actrices.

1920: Création de la société de production de film grand public, la Shôchiku.

1931: premier film parlant, la femme et l'épouse (Madamu to Nyôbô).

De la fin 1936 à 1945: naissance des films propagandistes et politiques qui représenteront la production essentielle de cette période.

1941: les films américains et anglais ne sont plus diffusés.

1946: fin de la guerre, les films américains reviennent en force.

1949: pour résister à la concurrence des films étrangers les sociétés de production Daiei, Nikkatsu, Shôchiku, Tôei et Tôhô se regroupent.

1950: Début de l'exportation des productions japonaises vers l'étranger.

1951: Rashômon, film japonais, reçoit le grand prix du festival de Venise. Production du premier film couleur, "Carmen revient à la maison" (Karumen Kokyô ni Kaeru).

1993: faillite de la Nikkatsu.

2003: Kitano Takechi reçoit le 3 septembre 2003 un récompense spéciale au festival du film de Venise pour son film Zatôichi sorti en France en Novembre 2003.

 

Quelques grandes œuvres:

Années 30:

1936: L'Élégie de Naniwa  de Mizoguchi Kenji (健二 溝口).

1939: Contes des chrysanthèmes tardifs de Mizoguchi Kenji  (健二 溝口).

Années 40:

1943: La légende du grand jûdô de Kurosawa Akira.

1948: L'ange ivre de Kurosawa Akira.

Années 50:

1950:Le scandale de Kurosawa Akira.

1951: L’Idiot de Kurosawa Akira. - Carmen revient au pays de Kinoshita Keisuke.

1952: Les enfants de Hiroshima (Genbaku no ko) de Shindô Kaneto.

1953: Voyage à Tokyô (Tokyô monogatari) de Ozu Yasujirô - la porte de l'enfer (jigoku-mon) de Kinugasa - vivre (Ikiru) et de Kurosawa Akira.

1954: Les sept samouraïs (Shichinin no samourai) de Kurosawa Akira - Godzilla de Tanaka Yomoyuki - Les vingt-quatre prunelles de Kinoshita Keisuke.

1956: La harpe de Birmanie (Biruma no Tategoto) d'Ichikawa Kon.

1958: La ballade de Narayama de Kinoshita Keisuke.

Années 60:

1960: La rivière Fuefuki de Kinoshita Keisuke.

1961: Le garde du corps (yôjinbô) de Kurosawa Akira - l'île nue (Hadaka no shima) de Shindô Kaneto.

1962: Seppuku de Kobayashi - Un amour éternel de Kinoshita Keisuke.

1963: La femme des sables (Sunna no onna) de Teshigara Hiroshi.

1965: Barberousse (Akahige) de Kurosawa Akira.

Années 70:

1970: Dodes'Kaden de Kurosawa Akira.

1976: L'empire des sens (Ai no Korida) d'Ôshima, Dersou Ouzala de Kurosawa Akira.

1979: La Vengeance est à moi de Inamura Shôhei.

Années 80:

1980: Kagemusha de Kurosawa Akira.

1981: Eijanaïka de Inamura Shôhei.

1983: La balade de Narayama (Nayayama-bushi-kô) de Inamura Shohei - Les enfants de Nagasaki de Kinoshita Keisuke.

1984: Nausicaä de la vallée du vent de Miyazaki Hayao.

1985: Chaos (Ran) de Kurosawa Akira.

Années 90:

1994: Pompoko de Takahata Isao.

1997: Hanabi de Kitano Takeshi.

1998: Ring de Nakata Hideo.

1999: Après la pluie de Kurosawa Akira.

Années 2000:

2000: Ring 2 de Nakata Hideo.

2002: Dolls de Kitano Takeshi.

2003: Zatoichi de Kitano Takeshi.

2007: Forêt de Mogari de Naomi kawase.

Années 2000:

2012: Like Someone In Love de Abbas Kiarostami.

 

Les différents genres.

Anime (アニメ)

Films d'animation.

Chambara eiga (チャンバラ)

Films d'épées (de sabre) Japonais.

Gendai-geki (現代劇)

Film de société.

Jidai-geki (時代劇)

Films historique.

Kaijû-Eiga (怪獣映画)

Films mettant en scène des créatures monstrueuses.

Pink-Eiga (ピンク映画)

Film érotique. Populaire dans les années 70.

Meiji-Mono

Films dont l'action prend place durant l'ère Meiji (1868-1912).

Ninkyô-Mono / policier/Yakusa

Désigne les films mettant au cœur de l'intrigue des yakusa.

Roman-Porno (ロマンポルノ)

Film à tendance pornographique.

Il est possible de rajouter d'autres genres mais alors, soit on s'éloigne du cinéma à proprement parler (manga, japanimation) soit ce genre ne sera pas typiquement japonais (horreur, ultra violent, comédie...).

 

Fiches synthétiques.

Réalisateurs et Scénaristes

FUKASAKU KINJI MIYAZAKI HAYAO
IMAMURA SHÔHEI MIZOGUCHI KENJI
RYO KASE NAKATA HIDEO
KATSUHIRO ÔTOMO NARUSE MIKIO
KAWASE NAOMI OZU YASUJIRÔ
KIAROSTAMI ABBAS SÔMAI SHINJI
KINOSHITA KEISUKE SONO SHION
KITANO TAKESHI TAKAHATA ISAO
KUDÔ EIICHI TSUKAMOTO SHINYA
KUROSAWA AKIRA UCHIDA TOMU
MASAMI KURUMADA  
MIIKE TAKASHI  
MISUMI KENJI  

Films et animations

Akira (Animation) Idiot (L') (Film)
Albator (Animation) Île Nue (L') (Film)
Le Chat Botté (Animation) Kagemusha (Film)
Cheburashka et ses amis (Animation) Kamikaze Club (Film)
Le Chien du Tibet (Animation) KILL La Forteresse Des Samouraïs (Film)
Ghost In the Shell (Animation) Kwaidan (Film)
Horus, Prince du Soleil (Animation) Lame Diabolique (La) (Film)
Joyeux Pirates de l'Île au Trésor (Les) (Animation) Like Someone In Love (Film)
Kié la petite peste (Animation) Madadayo (Film)
Komaneko, Le petit chat curieux (Animation) Meurtre à Yoshiwara (Film)
Léo, Roi de la jungle (Animation) Mont Fuji et La Lance Ensanglantée (Film)
Miss Hokusai (Animation) Nuages d'été (Film)
Nausicaä de la vallée du vent (Animation) Nuages Flottants (Film)
Panda Petit Panda (Animation) Okita le pourfendeur (Film)
Pompoko (Animation) Ombre du loup (Film)
Phénix, l’oiseau de feu (Animation) Onibaba les tueuses (Film)
Le Serpent Blanc (Animation) Onze Guerriers du Devoir (Les) (Film)
Le Vent se lève (Animation) Police contre syndicat du crime (Film)
Yona la légende le l'oiseau sans aile (Animation) Proie de l'homme (La) (Film)

 

Rébellion (Film)

- FILM -

Repas (Le) (Film)
  Ring (Film)
Amour Éternel (Un) (Film) Rivière Fuefuki (La) (Film)
Ange Ivre (L') (Film) Rivière Noire (Film)
Assassinat (Film) Sabre (Le) (Film)

Ballade de Narayama (La) (Film)

Sabre du mal (Le) (Film)
Baby Cart 1 à 6 (Film) Salauds Dorment en Paix (Les) (Film)
Barberousse (Film) Samouraï (Film)
Bashing (Film) Sanjuro (Film)
Carmen revient au pays (Film) Scandale (Film)
Château de l'Araignée (Le) (Film) Soleil (Le) (Film)
Château de Sable (Film) Tokyo Bordello (Film)
Chien Enragé (Film) Tokyo Eyes (Film)
Cimetière de la Morale (Le) (Film) Tuer (Film)
Combat sans code d'honneur (Film) Vase de Sable (Film)
Contes des chrysanthèmes tardifs (Film) Vengeance est à moi (La) (Film)
Derniers samouraïs (Les) (Film) Vingt-quatre prunelles (Les) (Film)
Dersou Ouzala (Film) Vivre dans la Peur (Film)
Détroit de la Faim (Le) (Film) Yohkiro: le royaume des geishas (Film)
Dodes'Kaden (Film) Zatoïchi: le défi (Film)
Double Suicide à Amijima (Film) Zatoïchi: La Blessure (Film)
Eijanaïka (Film) Zatoïchi contre le sabreur manchot (Film)
Élégie de Naniwa (L') (Film) Zatoïchi Contre Yojimbo (Film)
Entre Le Ciel Et l'Enfer (Film) Zatoïchi: Le Justicier (Film)
Été du démon (L') (Film) Zatoïchi: Le Masseur aveugle (Film)
Femmes de Yakuza (Film) Zatoïchi: Mort ou Vif (Film)
Fleur Pâle (Film) Zatoïchi: Retour au pays Natal (Film)
Forêt de Mogari (La) (Film) Zatoïchi: La Route Sanglante (Film)
Forteresse Cachée (La) (Film) Zatoïchi: Voyage en enfer (Film)
Guerre des gangs à Okinawa (Film) Zatoïchi: Voyage meurtrier (Film)
Gemini  (Film) Zatoïchi: Voyage à Shiobara (Film)
Gojoe le pont de l'enfer (Film) Zatoïchi: Shogun de l'ombre (Film)
Goyokin, L'or du Shogun (Film) Zatoïchi: Les Tambours de la Colère (Film)
Gozu (Film) 13 Tueurs (Les) (Film)
Grand Attentat (Le) (Film) 47 Rônins (Les) (Film - version 2014)
Guerre des Espions (La) (Film) 47 Rônins (Les) (Film - Version  1941)
Hanzo The Razor 1, 2, 3 (Film)  
HITOKIRI le châtiment (Film)  
Herbes flottantes (Film)  
                                                                                                                                                                                                        ©