Zatoïchi: Les Tambours de la Colère
 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

   

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

Zatoïchi: Les Tambours de la Colère, un film du réalisateur japonais Kenji Misumi Le pitch du film...

Zatôichi est hébergé par un parrain qui lui demande, comme service rendu aux yakuzas, de servir de témoin à l'exécution d'un mauvais payeur. Mais les hommes chargés de la besogne s'avèrent incapables de s'en acquitter, et c'est finalement Zatôichi qui effectue le contrat. Il découvre alors que la victime avait une sœur et que c'est en vérité elle qui intéresse le chef du clan, puisqu'il l'a promise à un riche marchand en échange d'un poste de fonctionnaire. La jeune femme veut d'abord assassiner Zato avant de se rendre compte qu'elle est en fait tombée amoureuse de lui. Désormais, le masseur aveugle doit la protéger contre un gang de yakuzas au grand complet, tout en se préparant à combattre un étrange samouraï désireux de se mesurer à lui...

 

Photothèque:

Zatoïchi: Les Tambours de la Colère, un film du réalisateur japonais Kenji Misumi

Zatoïchi: Les Tambours de la Colère, un film du réalisateur japonais Kenji Misumi

Zatoïchi: Les Tambours de la Colère, un film du réalisateur japonais Kenji Misumi

 Analyse:

Ce dernier épisode produit par la Daiei, avant que Shintaro Katsu en devienne le seul maître d'œuvre, permet au grand Kenji Misumi de signer une de ses contributions les plus personnelles à la série. Renouant clairement avec les yakuzas, Zatôichi y est présenté comme un homme très dangereux, capable de tuer sans état d'âme une victime désignée ou un idiot qui l'a insulté une fois de trop. Plus sombre, tenté par le nihilisme, Zatôichi est flatté par le jeu génial de Shintaro Katsu, mais aussi par la mise en scène toute en émotion contenue de Kenji Misumi. Peut-être moins formaliste que Ikehiro Kazuo (Zatôichi Mort ou vif), Kenji Misumi est sans conteste celui qui a le mieux su exprimer toute l'humanité du masseur. Après l'avoir confronté à la paternité, il l'expose aux affres de l'amour.

 Crédits:

Réalisateur: Kenji Misumi ;

Titre Japonais: ZATOICHI KENKA DAIKO (N°19);

Acteur : Shintaro Katsu, Yoshiko Mita, Makoto Sato, Ko Nishimura, Takuya Fujioka...

Année: 1968;

Durée: 1h22.

                                                                                                                                                                                                       ©