Zatoïchi: Shogun de l'ombre
 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

   

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

Poster du film Zatoïchi: Shogun de l'ombre du réalisateur Kenji MisumiLe pitch du film...

Zatoïchi se retrouve fortuitement invité à une cérémonie qui réunit tous les clans yakuzas de la région, sous l'égide de leur chef suprême, un cruel et démoniaque parrain, aveugle comme lui. D'abord accueilli comme un des leurs, le 'parrain Zatôichi', porte-parole de valeurs morales très personnelles, devient vite un convive gênant. Craignant qu'il ne nuise au bon déroulement de la cérémonie qui doit élire son successeur, le roi de la pègre, surnommé aussi le 'shogun de l'ombre', décide d'éliminer Zatôichi.
Pour cela, il va utiliser la seule arme capable, d'après lui, de terrasser le bretteur hors pair : la séduction. Et, effectivement, Zatôichi va tomber éperdument amoureux de la femme chargée de le tuer…

 

Photothèque:

Zatoïchi: Shogun de l'ombre un film japonais du réalisateur Kenji Misumi

Zatoïchi: Shogun de l'ombre un film japonais du réalisateur Kenji Misumi

Zatoïchi: Shogun de l'ombre un film japonais du réalisateur Kenji Misumi

 Analyse:

Après avoir réussi son pari de producteur en faisant de Zatôichi contre Yojimbo le plus gros succès commercial de la série, Shintaro Katsu décide de s'accaparer la personnalité du masseur aveugle en écrivant lui-même le scénario de ce 21e opus. Sous sa plume, le monde de la pègre est plus violent et crapuleux que jamais (un enfant est tué de sang-froid pour faire fléchir Zatôichi !) et justifie en retour celle du masseur aveugle qui se pose en juge impitoyable, quasi-divin, des yakuzas qui bafouent le code de l'honneur. Avec Tatsuya Nakadai (le héros tourmenté de Goyokin) et Masayuki Mori (le potier des Contes de la lune vague de Mizoguchi), Shintaro Katsu offre à son public un casting alléchant, tandis que la mise en scène de Kenji Misumi, plus nerveuse que dans les épisodes précédents, annonce les délires de Baby Cart.

 Crédits:

Réalisateur: Kenji Misumi ;

Titre Japonais: ZATOICHI ABARE-HIMATSURI (N°21);

Acteur : Shintaro Katsu et Tatsuya Nakadai...

Année: 1970;

Durée: 1h36.

                                                                                                                                                                                                       ©