Zatoïchi: Voyage meurtrier
 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

Zatoïchi: Voyage meurtrier, un film du réalisateur Japonais Kenji MisumiLe pitch du film...

Zatôichi est poursuivi à travers la campagne par un groupe de mercenaires. Grâce à la complicité de voyageurs, aveugles comme lui, il parvient à les semer. Plus tard, il croise la route d'une femme, épuisée sous le fardeau de l'enfant qu'elle porte dans ses bras. Charitable, Zatô lui donne sa place dans le palanquin qui le transporte. Mais ses ennemis surgissent et tuent l'innocente, croyant éliminer le masseur aveugle. Zatôichi décide alors de prendre l'enfant sous sa protection, le temps de l'amener à son père. Le périple commence…

 

Photothèque:

Zatoïchi: Voyage meurtrier, un film du réalisateur Japonais Kenji Misumi

Zatoïchi: Voyage meurtrier, un film du réalisateur Japonais Kenji Misumi

Zatoïchi: Voyage meurtrier, un film du réalisateur Japonais Kenji Misumi

 Analyse:

Kenji Misumi, signataire du premier épisode, nous offre ici l'une des aventures les plus sensibles de Zatôichi, où l'émotion prend le pas sur la violence. Sans doute parce qu'il n'a de cesse de faire s'interroger le héros sur lui-même. Plus que jamais, le statut de ce dernier est incertain (dans le préambule, tous les aveugles s'appellent Ichi).

Derrière le mythe du sabreur aveugle, complètement digéré, y a-t-il un être à part entière ? En prenant un enfant sous sa protection, Zatôichi va tenter de savoir si une existence normale est possible; et va endosser tour à tour tous les rôles : tuteur, père et mère (l'enfant le tète !). Tel Superman expérimentant la vie d'homme ordinaire, Zatôichi flanche un instant devant ses responsabilités héroïques. Et à travers lui un autre personnage se dessine, qui sera confronté aux mêmes doutes et ambivalences : le Itto Ogami de la série Baby Cart, que Kenji Misumi, justement, inaugurera huit ans plus tard.

 Crédits:

Réalisateur: Kenji Misumi ;

Titre Japonais: ZATOICHI KESSHÔ TABI (N°8)

Acteur : Shintaro Katsu...

Année: 1963;

Durée: 1h30.

                                                                                                                                                                                                       ©