Zatoïchi Contre Yojimbo
 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

   

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

Zatoïchi Contre Yojimbo, un film du réalisateur japonais Toshiro MifuneLe pitch du film...

Zatôichi, dont la tête a été mise à prix, vient trouver refuge dans un village qu’il visita 3 ans auparavant. Mais l’endroit est depuis tombé entre les mains du parrain Masagoro, réputé avoir dérobé une cargaison d’or du Shogun. Masagoro vient d’embaucher un mystérieux garde du corps (Toshiro Mifune), amoureux de la maîtresse d’un marchand, père et rival de Masagoro. Zatôichi se fait recruter par ce marchand et commence à entretenir une étrange amitié / rivalité avec le garde du corps. La guerre entre les clans gronde…

 

Photothèque:

Zatoïchi Contre Yojimbo, un film du réalisateur japonais Toshiro Mifune

Zatoïchi Contre Yojimbo, un film du réalisateur japonais Toshiro Mifune

Zatoïchi Contre Yojimbo, un film du réalisateur japonais Toshiro Mifune

 Analyse:

Kikachi Okamoto, le réalisateur du Sabre du mal, signe ici la rencontre de Zatôichi avec une autre légende du film de sabre : « le garde du corps », créé par Akira Kurosawa dans Yojimbo (1961) et Sanjuro (1962). Mais s’il est toujours incarné par l’illustre Toshiro Mifune (Les 7 Samouraïs), le personnage n’a de commun avec l’original  que la fonction « yojimbo »: son vrai nom n’est plus Sanjuro mais Sasa, et son statut de rônin (samouraï sans maître) est une façade… Clin d’œil cinéphilique (et trouvaille financière !), le film reprend les grandes lignes de l’intrigue de Yojimbo en les adaptant au style cocasse et désabusé de Zatôichi.

Il en résulte l’épisode le plus « westernien » de toute la série, et un ultime face-à-face de légende.

 Crédits:

Réalisateur: Kikachi Okamoto ;

Titre Japonais: ZATOICHI TO YOJIMBO (N°20);

Acteur : Shintaro Katsu, Toshiro Mifune...

Année: 1970;

Durée: 1h55.

                                                                                                                                                                                                     ©