Vivre dans la Peur

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
 

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo. Images du film:©1955 TOHO co., LTD

 

 

 Film japonais - Vivre dans la Peur réalisé par Akira KurosawaLe pitch du film...

Tokyo, 1955. Kiichi Nakajima est un industriel proche de la retraite qui n’a qu’une idée en tête : s’exiler le plus vite possible. Ce chef de famille souhaite en effet se protéger et protéger les siens d’une menace qu’il juge très sérieuse et imminente : la guerre nucléaire. Persuadé que le Brésil est suffisamment éloigné des radiations en cas d’attaque, il décide d’y acheter des terres et souhaite réunir l’argent nécessaire en vendant tous ses biens, y compris son usine. Ses enfants et sa belle-famille, perplexes, refusent de le suivre et lui intentent un procès pour bloquer sa fortune et ainsi contrecarrer ses projets. A bout d’arguments, épuisé et violent, l’industriel tente un dernier geste désespéré…

 

Analyse:

A travers le personnage d’un vieil homme déterminé, énergique et littéralement "habité" par sa volonté de survie, mais seul face à ses proches et une population préférant ignorer le danger pour préserver leur tranquillité, Kurosawa retranscrit ici avec acuité tout le paradoxe de l’une des plus grandes peurs du 20e siècle, tristement vivace dans le Japon de l’après-guerre : celle du nucléaire. Un film à placer dans la lignée des films de "témoignages" sur l’horreur atomique (vécue par les habitants d’Hiroshima et de Nagasaki) parmi lesquels on peut par exemple citer Les Enfants d’Hiroshima de Kaneto Shindo (1953), Hiroshima de Hideo Sekigawa, (1953) et Pluie noire de Shohei Imamura, (1989). C’est enfin une description âpre et sans concession du Japon de l’après-guerre, comme Kurosawa l’avait déjà montré dans L’Ange Ivre (1948) ou Chien enragé (1949). Toshirô Mifune campe ici (à 35 ans) ce patriarche exclu, illuminé ou visionnaire, dans une interprétation tout simplement extraordinaire.

Photothèque:

 

 Film japonais - Vivre dans la Peur réalisé par Akira Kurosawa

 Film japonais - Vivre dans la Peur réalisé par Akira Kurosawa

 Film japonais - Vivre dans la Peur réalisé par Akira Kurosawa

 

 

 

 

 

 

Crédits:

Réalisation : Akira Kurosawa;

Année: 1955;

Titre Japonais: Ikimono no kiroku

Réédition: Wild Side Vidéo.

Acteurs : Toshiro Mifune, Kiichi Nakajima, Takashi Shimura...

Durée: 1h40

                                                                                                                                                                                                     ©