MISS HOKUSAI

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Eurozoom.

 

 
Film d'animation Miss Hokusai

Le pitch du film...

1814, la ville d’Edo (aujourd'hui ville de Tôkyô) est l’une des capitales les plus peuplées du monde, grouillant de paysans, de samouraï, de citadins, de marchands, de nobles, d’artistes et de courtisans.

L’un des artistes les plus talentueux de son époque, avec des clients venant de tout le Japon, est Tetsuzo (Katsushika Hokusai (1760-1849)). Il travaille sans relâche dans le capharnaüm de sa maison-atelier. Il passe ses journées à créer d’impressionnantes œuvres d’art, allant du portrait géant de Dharma réalisé sur une feuille géante de papier de 180 mètres carrés à un couple de moineaux peint sur un minuscule grain de riz. Colérique, sarcastique, raffolant de tout ce qui est sucré mais peu porté sur le saké ou l’argent, il demandait une fortune pour tout travail qu’il n’avait pas envie de réaliser.

La troisième des quatre filles de Tetsuzo est née de son second mariage. Bien qu’âgée de 23 ans, O-Ei a hérité de son père son talent et son obstination. Ainsi, sans jamais avoir été créditée de ses œuvres, elle a très souvent dessiné à la place de son père.

Des décennies plus tard, l’Europe découvre l’immense talent de Tetsuzo sous l’un de ses nombreux noms d’artiste : Katsushika Hokusai. Son œuvre fascinera une génération d’artistes, de Degas à Monet, Van Gogh et Klimt, Debussy et Baudelaire.

Toutefois, très peu de gens aujourd’hui ont connaissance de l’existence de la femme qui l’assista toute sa vie et a largement contribué à son art. Miss Hokusai est l’histoire méconnue d’O-Ei, alias Katsushika Oi, fille du Maître Hokusai, un portrait vibrant, au fil des saisons, d’une femme libre, pleine d’entrain, éclipsée par la personnalité de son père.

Analyse:

Ce petit bijoux de l'animation japonaise est un biopique dédié à la talentueuse est trop méconnue Katsushika Oi, fille du trés célèbre maître de l'estampe Katsuhika Hokusai.

Katsushika Hokusai (1760-1849) est probablement l’un des artistes japonais les plus connus au monde. Sa fameuse série d’estampes intitulée Les Trente-six vues du mont Fuji dont fait partie La Grande Vague de Kanagawa est si célèbre qu’elles sont régulièrement utilisées dans la publicité.

Cependant, si ce n’est quelques spécialistes, très peu de gens savent que sa fille, O-Ei, était aussi talentueuse que son père. Beaucoup d’œuvres attribuées uniquement à ce dernier sont en fait le résultat d’une collaboration père-fille et si elles sont signées sous le nom de Hokusai, c’est tout simplement parce qu’il était plus célèbre. Nombre de ses disciples semblent confirmer que Hokusai était le maître en terme de tracés et de composition, alors que O-Ei excellait dans les dessins de bijinga (belles femmes) et shunga (dessins érotiques incontournables dans l’art japonais). Cette collaboration était pleinement assumée par Hokusai et intégrée dans le processus créatif de ses travaux.

Miss Hokusai, le nouveau film d’animation de Keiichi Hara, récompensé en 2011 au Festival d’Annecy avec Colorful, retrace ainsi la vie de O-Ei, une femme à l’esprit libre et au caractère unique. Adaptation du manga de Hinako Sugiura Sarusuberi (Myrte de crêpe), sur un scénario de Miho Maruo (Colorful), Miss Hokusai raconte l’histoire de cette excentrique famille d’artistes, une relation père/fille troublante et dresse un magnifique portrait de femme moderne et insoumise, dans le début du XIXe siècle japonais. Ce film est la première collaboration entre Keiichi Hara et Production I.G, le studio d’animation ayant notamment produit Ghost in the Shell, Lettre à Momo et plus récemment l’Île de Giovanni. Miss Hokusai reçoit en 2015 le prix du Jury au Festival du Film d'Animation d'Annecy.

Crédits:

Année de production : 2012

Couleur: couleur

Durée: 1h49

Réalisateur(s) : Keichii Hara

Compositeur(s) : Harumi Fuuki

Scénariste : Miho Maruo d'après l'oeuvre de Hinako Sugiura

Directeur de l'animation : Yoshimi Itazu

Animateur : Masahi Ando, Madoya Hoshino, ...

                                                                                                                                                                                                     ©