Guerre des gangs à Okinawa

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

     
 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

Guerre des gangs à Okinawa un film japonais de Kinji FukasakuLe pitch du film...

Après 10 ans de prison, un truand revient dans sa ville natale, Yokohama. Mais tout a changé et la police s’est depuis chargée d’imposer sa loi…

 

 

 

 

 

Photothèque:

Guerre des gangs à Okinawa un film japonais de Kinji Fukasaku

Guerre des gangs à Okinawa un film japonais de Kinji Fukasaku

Guerre des gangs à Okinawa un film japonais de Kinji Fukasaku

 Analyse:

Kenji Fukasaku, spécialiste et rénovateur du film de yakuzas, déplace ici la fameuse guerre entre les gangs de Tokyo à Okinawa. Mais à la mer comme à la ville, la fureur stylisée et l’humour grinçant de Fukasaku ne se démentent pas. La prise de pouvoir d’Okinawa est le prétexte à une série d’affrontements d’une violence rare qui laisse place à un moment vacant pendant lequel les yakuzas, retirés provisoirement des affaires, s’ennuient.
A cet instant, on comprend que Guerre des gangs à Okinawa est la véritable matrice du fameux Sonatine de Takeshi Kitano. De même, sa violence chorégraphiée et son humour ravageur, sur fond d’airs jazzy, laisse à penser que le film de Fukasaku a très certainement influencé Quentin Tarantino pour son premier film, Reservoir Dogs. En somme, Guerre des gangs à Okinawa est un film crucial pour saisir l’importance et la modernité, longtemps occultées, du cinéaste Fukasaku…

 Crédits:

Réalisateur: Kinji Fukasaku ;

avec Koji Tsuruta, Noboru Ando...;

Année de production: 1971;

Durée: 1h33

                                                                                                                                                                                                       ©