Entre Le Ciel Et l'Enfer

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
 

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

 

Film japonais: Entre le ciel et l'enfer Le pitch du film...

Au moment de conclure le deal de sa vie, Gondo, un homme d’affaires, apprend que son fils a été kidnappé et que la rançon demandée est proche de la somme qu’il devait consacrer à ce fameux deal. Désespéré, il s’apprête à réunir l’argent pour sauver son fils quand un coup de théâtre pour le moins inattendu se produit : les kidnappeurs croyant s’emparer du fils de Gondo ont en réalité enlevé le fils de son chauffeur… Sauver un enfant qui n’est pas le sien, un terrible dilemme pour cet homme d’affaires...

 

Analyse:

Entre le Ciel et l’Enfer est un film en noir et blanc réalisé en 1963 par Akira Kurosawa. C’est un des plus grands films policiers jamais réalisés par Akira Kurosawa, et c’est aussi une des œuvres majeures de Kurosawa, à mi-chemin entre la critique sociale acerbe (le kidnappeur, Ginji, est un déclassé qui semble sortir d’un roman de Dostoïevski) et le film d’action. Ce film est à nouveau une belle performance de Toshirô Mifune, très complexe dans ce rôle aux multiples facettes. Certains critiques ont comparé ce film à un Hamlet japonais ancré dans le présent. L’usage du Noir & Blanc y est très réussi et exacerbe l’univers de la corruption et de la vengeance ourdie… Kurosawa ne perd jamais son sens critique, et comme dans Chien Enragé, la description de la société japonaise après la 2éme guerre mondiale est rude et sans concession : corrompue jusqu’aux plus hautes sphères et moralement décadente…
 

Photothèque:

 

Film japonais: Entre le ciel et l'enfer

Film japonais: Entre le ciel et l'enfer

Film japonais: Entre le ciel et l'enfer

 

 

 

 

 

 

Crédits:

Réalisation : Akira Kurosawa;

Titre japonais: Tengoku To Jigoku;

Année: 1963;

Réédition: Wild Side Vidéo.

Acteurs : Toshiro Mifune, Susumu Fujita, Kenjiro Ishiyama, Kyôko Kagawa, Takeshi Kato, Isao Kimura, Tatsuya Mihashi, Koji Mitsui, Tatsuya Mihashi...

Durée: 2h20

                                                                                                                                                                                                       ©