Château de l'Araignée (Le)

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

 

Le Château de l'Araignée un film japonai d'Akira Kurosawa - JaquetteLe pitch du film...

Dans le Japon du XVIème siècle, deux généraux samouraïs, Washizu et Miki, se perdent dans les brumes et la forêt au retour d'une bataille victorieuse. Ils rencontrent une sorcière qui prédit que l'un règnera sur le royaume (Washizu), mais que ce sont les enfants de l'autre qui lui succèderont (Miki). Après la disparition de la sorcière, les deux protagonistes devisent sur ces élucubrations, et se jaugent : Miki reste placide devant la révélation, au contraire de Washiru, qui semble déjà accablé par un destin auquel il refuse de se soumettre… Assoiffé de pouvoir, Washizu est extrêmement déçu, il devient à moitié fou et, sous l'influence néfaste de la redoutable Asaji, sa femme, il assassine le seigneur Tsuzuki, puis envoie ses hommes tuer Miki, son ami ! Si son plan réussi, il sera enfin seigneur comme l’indiquait la prédiction. Mais le fils de Miki échappe à la mort…

Analyse:

Steven Spielberg (qui produisit son film Rêves) l’appelait assez justement 'le Shakespeare des temps modernes'. Cette très fidèle transposition du Macbeth de Shakespeare dans le Japon médiéval se révèle une véritable splendeur artistique. Kurosawa réussit pourtant à être tout à la fois fidèle et très libre par rapport à la pièce de Shakespeare. 'Nipponisation' oblige, il change ainsi l’époque (légèrement : du 11e au 14e siècle), les noms et les lieux et se sert surtout des codes très reconnaissables du théâtre Nô, qui surlignent encore le climat obsessionnel du film, à la limite du fantastique.
À la fois fidèle à la lettre et profondément japonais, ce Château de l'Araignée illustre la force d'inspiration d'un réalisateur majeur de l'histoire du cinéma. Akira Kurosawa mit cependant plus d'un an pour réaliser ce film, pour lequel il fit construire un château sur les pentes du Mont Fuji. La critique le jugea pourtant trop grand-guignolesque à l'époque, et le film fut un échec.
Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus beaux films de l’histoire du cinéma. Une trentaine d'années plus tard, Akira Kurosawa transposera cette fois Le Roi Lear, autre fameuse pièce de Shakespeare, au temps des samouraïs, avec Rân.

Photothèque:

 

Le Château de l'Araignée un film japonai d'Akira Kurosawa

Le Château de l'Araignée un film japonai d'Akira Kurosawa

Le Château de l'Araignée un film japonai d'Akira Kurosawa

 

 

 

 

 

 

Crédits:

Année: 1957;

Réalisation : Akira Kurosawa;

Scripte: Teruyo Nogami;

Accessoiriste: Koichi Hamamura;

Avec: Toshiro Mifune, Isuzu Yamada, Minoru Chiaki, Takashi Shimura, Akira Kubo, Takamaru Sasaki,...

Durée: 1h39.

Maison d'édition Française: Wild Side Vidéo.

                                                                                                                                                                                                       ©