Baby Cart

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUE  
  CINÉMA  
  CALLIGRAPHIE  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     
 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo. Images baby cart: 1 à 4:© 1972 TOHO Co., LTD - 5:©1973 TOHO Co., LTD - 6:©1974 TOHO Co., LTD

 

 

Film Japonais de Kenji MISUMI - Baby cart 1 - Le Sabre De La Vengeance Baby Cart 1: Le Sabre De La Vengeance.

Le pitch du film...

Japon féodal, période Edo. Itto Ogami est un homme envié et jalousé, il est le bourreau officiel du Shôgun. Accusé à tort de complot contre son maître, Itto Ogami refuse de faire 'seppuku', préférant mener une existence de déshonneur sur les routes du Japon. Il prend la fuite avec son fils Daïgoro qu'il pousse dans un landau équipé d'armes étonnantes. Il devient alors un tueur à gages avide de se venger de ceux qui l'ont contraint à l'exil... un loup solitaire, 'le Loup à l’enfant'.

Analyse: Film de 1h23 mn réalisé en 1972 par Kenji Misumi, écrit par Kazuo Koike avec Tomisaburô Wakayama. Condamné à se reconvertir dans les téléfilms après la faillite de la Daiei (1971) où il avait fait toute sa carrière, Kenji Misumi revient vite au cinéma grâce au producteur Shintarô Katsu qui lui confie la réalisation de Baby Cart. Kenji Misumi offre une mise en scène décomplexée (pressentie dans Le Shôgun de l'ombre) et parée d'une esthétique de la violence qu'appelait de ses vœux Katsu alias 'Monsieur Zatoïchi'.

Baby Cart 2: L'Enfant Massacre

Le pitch du film...

Film Japonais de Kenji MISUMI - Baby cart 2 -  L'Enfant Massacre On retrouve le rônin Itto Ogami et son fils, errants sur les terres du japon. Devenu samouraï mercenaire hors la loi, il vend ses talents de tueur et recherche des contrats à honorer. Connu dans tout le pays, et toujours poursuivi par le terrible clan des Yagyu, il affronte de nombreux ennemis, en particulier des femmes ninjas, amazones redoutables, et les Dieux de la Mort, 3 puissants guerriers à la solde du Shôgun...

Analyse: Film de 1h21 mn réalisé en 1972 par Kenji Misumi, écrit par Kazuo Koike avec Tomisaburô Wakayama. Malgré l’intensité des scènes exagérément violentes, totalement barbares et transgressives du bushido (code d’honneur des samouraïs), l’impitoyable Itto Ogami atteint son apogée en terme de popularité avec ce film, immense succès sur le continent asiatique.

Baby Cart 3: Dans La Terre De l'Ombre 

Film Japonais de Kenji MISUMI - Baby cart 3 -  Dans La Terre De l'Ombre  Le pitch du film...

Itto Ogami survit grâce à la maîtrise de son art, le maniement du sabre, en louant ses services. Toujours accompagné de son fils Daigoro, le ronin rencontre Kambé, un samouraï déchu et dépressif qui veut l'affronter. Mais à sa grande fureur, Ogami refuse le combat. Il accepte en revanche de tuer le gouverneur de la région...

Analyse: Film de 1h29 mn réalisé en 1973 par Kenji Misumi, écrit par Kazuo Koike avec Tomisaburô Wakayama. Ce troisième opus qui sort en salles moins d’un an après le premier se démarque principalement des précédents par sa rencontre avec l’esthétique du western italien. Les armes à feu font ainsi leur apparition et Kenji Misumi se plait à citer Corbucci et Sollima à plusieurs reprises. Le film aborde aussi la philosophie du samouraï, l’art de «vivre avec la mort». Il est considéré comme l’un des meilleurs de la saga.

Baby Cart 4: L'Âme d'Un Père, Le Cœur d'Un Fils 

Le pitch du film...

Film Japonais de Buichi Saito - Baby Cart 4: L'Âme d'Un Père, Le Cœur d'Un FilsDans ce quatrième épisode, Itto Ogami ('le loup à l'enfant') est engagé pour éliminer une redoutable guerrière, Oyuki : celle-ci dévoile son corps orné de magnifiques tatouages pour surprendre et mieux vaincre ses adversaires. Parallèlement, Ogami Itto découvre qu'un contrat pèse sur sa tête ...

Analyse: Film de 1h21 mn réalisé en 1973 par Buichi Saitoi, écrit par Kazuo Koike avec Tomisaburô Wakayama. Kenji Misumi cède ici provisoirement sa place à Buichi Saito, réalisateur prolifique des studios Daiei. Moins sanglant que les précédents, ce film est extrêmement fidèle à l’esprit du manga. Le principal attrait de ce quatrième volet tient au traitement des personnages. Ainsi, Daigoro, le jeune fils d’Ogami, prend un peu d’ampleur, il grandit, tandis que son père se révèle moins invulnérable qu’à l’accoutumée. Et puis Oyuki, la tueuse tatouée, fait son apparition, personnage féminin beau et tragique, typique des œuvres de Kazuo Koike.

Baby Cart 5: Le Territoire Des Morts

Le pitch du film...

Film Japonais de Kenji Misumi - Baby Cart 5: Le Territoire Des MortsProvoqué en duel par cinq guerriers du clan Kuroda, Itto Ogami est en réalité évalué sur ses capacités au combat.... Chacun des cinq samouraïs détient en effet une information sur la mission qu'il devra accomplir et il n'aura tous les éléments du puzzle que s'il gagne tous ses combats. Ayant triomphé à cinq reprises, Itto Ogami se voit alors confier une périlleuse mission par ce même clan...

Analyse: Film de 1h29 mn réalisé en 1974 par Kenji Misumi, écrit par Kazuo Koike avec Tomisaburô Wakayama. Kenji Misumi reprend la mise en scène des Baby Cart, mais pour la dernière fois car il décèdera en septembre 1975. Inspiré, Kenji Misumi signe une mise en scène splendide mettant en valeur de magnifiques décors naturels, et une histoire impressionnante et complexe. Ogami y est montré plus intransigeant que jamais, garant d’une morale où la société décadente n’a pas sa place. Dans le Japon des années 70, cette conception patriarcale et féodale de la société résonne d’un écho jugé comme un sursaut extrémiste et dépassé par certains, jugé comme la seule voie de salut possible par d’autres. C’est le dernier film de la série à avoir été scénarisé par l’auteur du manga, Kazuo Koike.

Baby Cart 6: Le Paradis De l'Enfer

Le pitch du film...

Film Japonais de Yoshiyuki Kuroda - Baby Cart 6: Le Paradis De l'EnferItto Ogami va enfin affronter l'ennemi du premier jour, l'ennemi de toujours, le guerrier Retsudo Yagyu et son clan. C’est dans les montagnes enneigées du Japon que se réglera enfin le différend opposant les deux hommes. Yagyu va lancer ses propres enfants aux trousses du samouraï errant. Les combats seront sanglants et le final d'anthologie. Avide de vengeance depuis le premier film, Itto Ogami trouvera-t-il enfin la sérénité en combattant son rival ?

Analyse: Film de 1h24 mn réalisé en 1975 par Yoshiyuki Kuroda, écrit par Kazuo Koike avec Tomisaburô Wakayama. Dernière aventure «officielle» d’Itto Ogami et de son fils, ce sixième volet est le plus atypique de la série. L’équipe du film originel n’est plus aux commandes et les emprunts à d’autres genres sont nombreux : musique à la James Bond, relents de fantastique et de western italien, scènes d’actions allant de plus en plus vers la démesure, violence extrême, final improbable et fantasmagorique... Le 6ème volet clôt cette saga unique et inclassable avec brio. BABY CART aura changé à tout jamais le visage du Chambara.

                                                                                                                                                                                                       ©