HITOKIRI le châtiment

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUES  
  CINÉMA  
  Calligraphie  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 
     

Liens promotionnels

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: dossier de presse Wild Side Vidéo.

 

Le pitch du film...

Film Japonais - HITOKIRI le châtiment de Masahiro ShinodaIzo est un petit guerrier paysan endetté jusqu’au cou. Inculte mais fort comme un boeuf, il est recruté comme mercenaire par Takechi, un grand samouraï du fief de Tosa. La mission d’Izo est de tuer les opposants aux ambitions politiques de Takechi pour faire basculer son fief dans le camp des loyalistes (le fief de Satsuma), qui veut renverser le shogunat au nom de l’Empereur.

Devenu “le coupeur d’hommes“ le plus redouté du pays, Izo rêve de fortune et de gloire en suivant son nouveau maître. Mais Takechi finit par s’inquiéter de la fougue de son chien fidèle...

Photothèque:

Film Japonais - HITOKIRI le châtiment de Masahiro Shinoda

Film Japonais - HITOKIRI le châtiment de Masahiro Shinoda

 

 Analyse:

HITOKIRI le châtiment est un moment-clé de l'histoire du cinéma japonais. Il fut réalisé en 1969 par le réalisateur japonais Masahiro Shinoda. Il réunit trois immenses acteurs, Shintaro Katsu (Izo), Tatsuya Nakadai (Takeshi) et Yujiro Ishihara (Sakamoto) dans un drame historique qui dépeint avec justesse l’ambition et la passion communes à ces jeunes héros happés par le chaos de l’Histoire. Tatsuya Nakadai y interprète à merveille le maître fourbe et glacial, tandis que le jeu impétueux de Shinatro Katsu, le génial interprète de Zatoichi, est dirigé de main de maître par Gosha. A noter, l’apparition de l'écrivain Yukio Mishima, donne une poignante leçon de loyauté et apporte rétrospectivement une touche pathétique à l’intrigue, du fait de la mort tragique par Sepuku du célèbre écrivain un an après la sortie du film. Une réussite artistique majeure à l’égal de Goyokin du même réalisateur. Un film mythique !

« Depuis longtemps, je voulais montrer la force, la faiblesse et la tristesse des hommes; je dispose enfin du scénario parfait pour cela. Je veux aussi comparer la tragédie d'un homme exploité par le mouvement anti-shogounal avec la tragédie des hommes d'aujourd'hui ». Hideo Gosha

 Crédits:

Réalisateur: Masahiro Shinoda;

Chef Opérateur: Hideo Gosha, Fujio Morita;

Directeur Artistique: Yoshinobu Nishioka;

Assistant Monteur: Seiichi Sakai;

Producteur: Masanori Sanada;

Acteurs : Shintaro Katsu, Tatsuya Nakadai, Yukio Mishima...

Durée: 2h20

                                                                                                                                                                                                       ©