ALBATOR CORSAIRE DE L'ESPACE

 
    Vos rubriques
  ACCUEIL ART  
  PEINTURES & DESSINS  
LITTÉRATURE  
THÉÂTRE  
ARCHITECTURE  
POTERIE  
TSUBA  
MUSIQUES  
  CINÉMA  
  Calligraphie  
  MATERIEL CALLIGRAPHIE  
  CÉRÉMONIE DU THÉ  
  JARDIN  
  IKEBANA  
  BONSAÏ  
  KoKEDAMA  
  Mode  
  ORIGAMI  
  KATAGAMI  
  kodo  
  LAQUE  
  GYOTAKU  
  Yukio mishima  
  SHOJI UEDA  
  YUTAKA TAKANASHI  
  Utagawa Hiroshige  
  SAMIRO YUNOKI  
  KATSUHIRO ÔTOMO  
   
    En savoir plus...
  ACCUEIL  
  PHOTOTHÈQUE  
  COURS DE JAPONAIS  
  LEXIQUE/ DICTIONNAIRE  
  LIENS  
  TÉLÉCHARGEMENT  
  NOUS ÉCRIRE ?  
 
 

 

 

Source: dossier de presse Ocean Films Distribution.

Le plus connu des personnages créés par Leiji Matsumoto, le capitaine Albator, fait un retour trés attendu après 30 ans d'absence.

ALBATOR : LE CORSAIRE DE L’ESPACE, constitue une réelle innovation dans le domaine de l’animation numérique. Sa réalisation, par une équipe japonaise constituée des meilleurs infographistes, a pris cinq ans.

James Cameron, le réalisateur d’Avatar l’a décrit comme “mythique, épique et visuellement unique.”

L’action est basée sur Capitaine Albator, l’œuvre originale d’une des légendes du manga SF, Leiji Matsumoto. Matsumoto est surtout connu pour son manga Galaxy Express 999, et les histoires du pirate de l’espace qui se rebelle contre les forces au pouvoir, se battant pour l’espèce humaine aux côtés de son équipage, à bord de son vaisseau pirate invincible, l’Arcadia.

L’œuvre originale a été publiée en plusieurs épisodes dans Play Comic à partir de 1977, pour devenir un dessin animé l’année suivante, jouissant d’un succès international. Le succès a été tel en France, que les fans français ayant entre 30 et 40 ans sont surnommés « la génération Albator ».

LE REBOOT – UN MESSAGE POUR LE MONDE D’AUJOURD’HUI

Le capitaine Albator, avec son rôle dans Galaxy Express 999 et dans Albator, le corsaire de l’espace (où il est le personnage principal), est un personnage très important dans le travail de Leiji Matsumoto. Cependant, ce remake est loin d’être la simple résurrection d’Albator. Tout comme BATMAN (1989) est devenu THE DARK KNIGHT : LE CHEVALIER NOIR (2008) ; et SUPERMAN (1978) est devenu MAN OF STEEL (L’HOMME D’ACIER) (2013), il s’agit d’une renaissance beaucoup plus importante et innovante de l’œuvre d’origine, qui conserve l’esprit du travail de Matsumoto.

Le changement le plus notable est le statut d’Albator en tant que « antihéros rebelle ». Dans ce film, il est vu à travers le regard de Yama, un espion se faisant passer pour un membre de l’équipage de l’Arcadia. Albator, recherché dans toute la galaxie pour ses crimes, est un incroyable capitaine et un meneur admirable qui n’abandonnera jamais son équipage. Cette ‘renaissance’ nous offre un aperçu de la nature sombre mais séduisante d’Albator. Incarne-t-il le pillage et la destruction, ou le dernier espoir pour la survie de la Terre ? En essayant de révéler la vraie nature d’Albator, Yama découvre le terrible secret du passé de celui-ci.

LA PLUS IMPORTANTE ANIMATION JAPONAISE

L’équipe, dirigée par Leiji Matsumoto, créateur original d’Albator, et par Shinji Aramaki, réalisateur d’APPLESEED (2004), rassemble un grand nombre de personnalités de l’industrie du film japonaise. Le script a été écrit par Harutoshi Fukui, dont de nombreux livres ont été adaptés (y compris Aimless Aegis), et par Kiyoto Takeuchi qui s’était précédemment associé au réalisateur Aramaki pour APPLESEED EX MACHINA (2007).

Pour ce reboot, un thème moderne a été ajouté au concept original du film, créant ainsi un univers entièrement différent. Atsushi Takeuchi, de Production IG, le mecha designer du film, est surtout connu pour sa participation dans STAR WARS : THE CLONE WARS (2008-2013), et Yutaka Minowa, le designer des personnages, pour NINJA SCROLL (1993). Ayant travaillé sur de précédents projets de Matsumoto, Minowa a été en mesure de conserver l’esprit de l’auteur dans cette nouvelle adaptation.

Enfin, Toei Animation et Marza Animation Planet, l’équipe des meilleurs infographistes japonais, dirigée par Takeuchi Kengo, a participé à ce projet. Que ce soit les scènes de batailles navales dans l’espace ou bien les combats sur les navires sans gravité, l’échelle et la vitesse des scènes d’action, avec leurs images percutantes et éblouissantes, sont à couper le souffle.

SYNOPSIS

Alors que l’espèce humaine avait conquis l’univers, plus de 500 milliards d’êtres humains peuplant le cosmos, l’épuisement des ressources des planètes colonisées précipita son déclin. Un mouvement prônant le retour vers la Terre émergea.

La petite planète bleue ne pouvait supporter un tel rapatriement et un conflit aussi long que sanglant éclata, connu sous le no m de “ Guerre du retour ”. C’est dans ce contexte qu’émergea un nouveau pouvoir, la coalition GAIA. Elle mit fin à la guerre et proclama la Terre “ Sanctuaire Eternel ”, désormais interdit à tous.

La Terre devint un symbole de paix que les humains, condamnés à une mort certaine, dispersés sur leurs planètes à l’agonie, ne pouvaient plus que contempler.

Mais un homme s’opposa au nouvel ordre de GAIA, s’aventurant dans les abysses de l’univers, un corsaire de l’espace immortel, attaquant et pillant sans relâche les vaisseaux de la fédération. L’homme le plus recherché par la coalition Gaia, connu sous le code S-00999.

FICHE TECHNIQUE

Réalisateur: Shinji Aramaki

Scénario: Harutoshi Fukui , Kiyoto Takeuchi

Adapté du classique manga de Leiji Matsumoto

Directeur de la photo: Kengo Takeuchi

Monteur: Shinji Aramaki , Ryuji Miyamura

Chef Décorateur: Hiroaki Ueno

Ingénieur du son: Koji Kasamatsu

Musique: Tetsuya Takahashi

Produit par: Yoshi Ikezawa, Joseph Chou, Rei Kudo

Production: Toei Animation (Japan)

                                                                                                                                                                                                      ©